Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Bordeaux-33/Pau-40/Lourdes-65

À Bordeaux, dans le quartier Bacalan, c’est une conversation que l’on pourra entendre d’ici quelques semaines dans ce lieu dédié à la mécanique pour voitures et à la réparation des vélos. Le garage Moderne fait parti de ces garages solidaires, de plus en plus nombreux, dans le paysage urbain. Particularité bordelaise : ce ne sont pas que les voitures qui y circuleront, la volonté est d’y faire circuler aussi les idées et les cultures.

 

Apprendre la mécanique, réparer son véhicule avec aide ou sans, bricoler sa vieille voiture, réviser son vélo, les garages solidaires font leur percée dans les villes. Si tous ne mènent pas le même projet, tous recherchent à cultiver la relation, non pas avec leurs clients mais avec leurs adhérents car pour travailler ensemble il est indispensable de s’acquitter d’une cotisation.

Mêler la mécanique et le culturel
Lieu de réparation des voitures mais aussi de vélo (plus rare) le garage Moderne existe depuis plus de 15 ans à Bordeaux.
Mêler la mécanique et le culturel, c’est l’idée depuis le départ de Boufeldja Labri, mécanicien de métier ayant l’envie de transmettre et de partager ses connaissances mais aussi de faire se rencontrer des personnes de différentes cultures.
Quelques années de turbulence, n’ont pas remis en cause le cap d’autant que la vague et le vent semblent bénéficier aujourd’hui au Capitaine et à son équipage dans ce quartier en plein renouveau, tant au niveau de l’habitat que de ses habitants.

Tous les jours des promeneurs du coin s’arrêtent, entrent, s’émerveillent
Anne-Laure, la coordinatrice du projet, ancienne productrice dans le secteur de la Culture (eh oui !) mesure l’amour que les gens du quartier ont pour ce lieu étonnant et c’est en partant de ce constat qu’elle envisage de bâtir l’avenir. " Tous les jours des promeneurs du coin s’arrêtent, entrent, s’émerveillent, discutent avec les personnes présentes sur le garage. C’est avec les adhérents, plus de 1000 aujourd’hui, mais aussi les habitants du quartier que nous allons ouvrir ce bistrot, auquel se joindra expo, spectacle… et que nous mènerons ainsi à terme l’idée de Boufeldja Labri pour qui l’humain reste au cœur du fonctionnement de ce lieu"

Entre nous…
> Solutions à trouver prochainement ?" Recruter un mécanicien auto et trouver des bénévoles pour le bistrot."
> Grande satisfaction ? "Voir le nombre de gens qui ont une affection pour ce lieu, 13000 personnes nous ont déclaré aimer ce lieu sur Facebook, ce n’est pas rien."

Pour les plus curieux : http://legaragemoderne.org

 

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus