Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Vallée d’Aspe-64


Au cœur de la Vallée d’Aspe, des habitants se sont regroupés et ont mis la main à la poche pour créer une cagnotte afin de développer la vie économique sur leur territoire. En 6 ans, l’épargne collectée a donné vie à 17 projets, créé et consolidé une vingtaine d’emplois. Le mouvement citoyen semble résolument enclenché.


Lieu de passage vers l’Espagne (Col du Somport), la vallée d’Aspe présente une configuration étroite avec une forte emprise de la montagne sur son paysage. Quelques noms de lieux pour mieux apprivoiser cette vallée au sud d’Oloron : Accous, Bedous et pour les randonneurs, Lescun et son cirque, magnifique. Si la qualité de vie, le haut débit et les transports ne manquent pas dans la vallée, on peut dire que la solidarité, cet engagement social y demeure toujours vivace.

"Loin d’être une usine à gaz, le projet paraissait simple à mettre en œuvre"
Depuis les années 1900 la vallée d’Aspe s’est vidée de 65 % de sa population et il y a moins de 10 ans, elle était dite sinistrée avec une population vieillissante et une forte baisse d’actifs comme beaucoup de vallées en France.
En 2011 Anne Berdoy, la fondatrice d’Aspe Solidaire et Elisabeth Médard en font le constat avec la volonté de mener une action pour enrayer le processus. " Nous n’avons rien inventé. On est allé voir ce que d’autres faisaient dans le Pays Basque. L’association Azia avait créé un comité local pour l’épargne à destination de jeunes porteurs de projets économiques en Soule. En les rencontrant on s’est rendu compte que loin d’être une usine à gaz le projet paraissait simple à mettre en œuvre".
À la suite de ce contact, les deux aspoises mettent en place une réunion d’information pour expliquer le principe de l’épargne solidaire et ses objectifs ; 70 personnes répondent. Dans la foulée les statuts de l’association sont déposés. "Nous avons bien sûr façonné l’association à notre sauce. On est parti du principe que l’on s’adressait à tout porteur de projet, toutes sortes de structures, que les personnes soient de la vallée ou extérieures, c’est le projet qui doit se situer ici" précise la fondatrice.

Le principe du tuilage dans la durée
Le principe d’Aspe Solidaire est simple : constituer une cagnotte dans laquelle chaque adhérent mettra 180 € (ou 15 € sur 12 mois, pour permettre au plus grand nombre de participer) et prêter cet argent à des porteurs de projets.
En 2011, date de la création d’Aspe Solidaire la collecte s’élève à 18540 € avec 103 adhérents ; 5 projets seront aidés. Au bout de 5 ans les épargnants se voient remboursés de la somme qu’ils ont prêtée (prêt et épargne sont à taux 0). L’objectif est de perpétuer le mouvement selon le principe du tuilage, un Aspe Solidaire s’arrêtant après avoir perçu son remboursement tandis qu’un autre démarre. Dans cette période de tuilage la nouvelle association (A.S 2013) se repose sur l’expérience de l’ancienne (A.S 2011), et elle repart alors avec d’autres épargnants (50 % nouveaux au moins) et donc de nouveaux membres actifs et d’autres projets à soutenir. En 2015, un nouvel Aspe Solidaire a démarré. (la Présidente est actuellement Line Soulard-Dufaud).

"Me donner ma chance et me faire confiance cela est très motivant"
D’origine marocaine, installée depuis 15 ans dans la vallée, Rahma Bargach a pu en juillet dernier ouvrir le snack "le goût des autres" à Bedous avec le soutien d’Aspe Solidaire. " J’ai eu un prêt de 5000 €, c’est énorme dans une société où les moyens de chacun baissent, me donner ma chance et me faire confiance est très motivant".
Pendant plus d’un an Rahma Bargach a monté son projet avec l’aide de membres d’Aspe Solidaire, elle est passé ensuite devant la commission de l’association comprenant des professionnels et des banquiers de métier."J’ai présenté mon projet à des personnes très à l’écoute qui avait le souci de voir s’il était solide, qui voulait m’aider à avancer. J’ai conscience que cela n’aurait pas été pareil avec une banque".

Entre nous…
> Grande satisfaction ? "L’enthousiasme du départ toujours présent, le melting-pot que l’association constitue et les réussites des projets".
> Solutions à trouver prochainement ? "Le conseil d’administration est fort de 10 membres, compétents et expérimentés. Les solutions, elles sont là. D’autant que les risques dans notre organisation sont mineurs".

Pour les plus curieux : www.aspe-solidaire.org /   www.facebook.com/rahma.bargach.52

        

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus