Les LETTRES du Mois

Lettre N° 30 - Novembre 2020
Lettre N° 29
- Octobre 2020
Lettre N° 28
- Septembre 2020
Lettre N° 27
- Mai-Juin 2020
Lettre N° 26 - Avril 2020
Lettre N° 25 - Février 2020
Lettre N° 24 - Janvier 2020
Lettre N° 23 - Novembre 2019
Lettre N° 22 - Octobre 2019
Lettre N° 21 - Septembre 2019

Depuis quelques semaines, comme d’autres commerces, certaines librairies ont mis en place « le clic et collecte ». Un autre métier est né pour eux. Dans ce contexte, les professionnels se sont serrés les coudes et ont aussi été touchés par l’engagement de leurs clients. Dans les Hautes-Pyrénées, une librairie-bistrot parle de cette période avec le sourire et des projets.

Arthez-de-Béarn 64

Lorsqu’il revient au pays, comme on dit en milieu rural, c’est pour y ouvrir un café multi générationnel et y faire entrer la musique alternative, celle absente des radio. « L’oiseau » va alors transformer le café des sports du village et prendre son envol avec l’ambition d’en faire aussi un lieu de débat. Esprit consensuel, abstenez-vous !

Riscle  32

Pour la sixième année, « le festival ALIMENTERRE » d’envergure internationale se tient à Riscle. Son objectif : amener les citoyens à réfléchir sur les enjeux agricoles et alimentaires en s'appuyant sur des films documentaires. Pour ses organisateurs locaux, c’est aussi accueillir de nouvelles idées pouvant être source de solution(s) dans notre proximité.

St Sever/ Larbey  - 40

…C’est la carte blanche d’Anne-Laure Verges –responsable de la vie sociale- au Café Culturel associatif Boissec, lieu situé en pleine ruralité, au cœur de la Chalosse, dans une commune de 250 habitants. On y pénètre par différentes activités comme l’ont fait Clément, éleveur et Marie, fromagère, tous deux bénévoles aussi dans ce lieu.

Caubios-Loos  - 64


… C’est la carte blanche de David Morazin, comédien et metteur en scène de la Compagnie théâtrale « Tout droit jusqu’au matin » installée à Sauvagnon, près de Pau.  Comme un appel au partage, leurs spectacles se terminent toujours par : « Et à l’humanité par-dessus tout »… Et si la relation humaine démarrait  avec son voisin, ici agriculteur. 

St Christophe des Bardes - 33

… C’est la carte blanche de Marion de Lajartre, du collectif Trois tiers dont le slogan est « Le pari des campagnes » et qui accompagne les collectivités des territoires ruraux à recréer du lien social à partir de démarches participatives. En résidence à St Christophe des Bardes (33), le collectif a fait la connaissance de ces vignerons engagés dans le bio et la vie locale.

 Vic-en-Bigorre  / St-Lézer - 65

… C’est la carte blanche de Nathalie Curiel – libraire à Vic-en–Bigorre- partenaire également du salon du livre  organisé sur la commune et qui tout au long de l’année fait  entrer dans sa librairie la discussion, l’échange, les auteurs…
Sur ce territoire de la Bigorre, sa terre natale, elle est sensible  à ces agriculteurs qui cherchent des solutions, engagent le dialogue afin de mieux faire connaître l’agriculture à l’écoute de  la nature.

Toulouse/ St Frajoux - 31

…C’est la carte blanche de Doni Ravinet - coordinateur salarié et l’un des fondateurs de  l’association Sozhino - Association  implantée depuis dix ans dans un quartier populaire à Toulouse qui a démarré en accompagnant  les artistes locaux émergents, puis a créé un lieu d’art et dernièrement un café associatif. Il propose de découvrir un agriculteur qui voici 3 ans était encore un acteur de la culture. La  ville et la ruralité, un lien à tisser pour dessiner l’avenir… 

Saint-Pierre-de-Clairac - 47

… C’est la carte blanche d’Elodie Sauvage-Férezin du Hang’art, café-restaurant solidaire et lieu culturel d’Agen. Si le modèle économique de la restauration est basé sur la collecte de denrées, la qualité des produits s’est imposée dans ce lieu dès le départ… Pas étonnant de l’apprécier chez un maraîcher qu’elle nous propose de connaître.

Accompagnement d’artistes émergents, création d’un lieu d’art puis d’un café associatif, conception demain d’un label « Quartier d’Art Prioritaire » … Quel est le lien entre ces actions ? Une nécessité culturelle et sociale pour cette association implantée depuis plus de dix ans dans un quartier populaire et qui porte le projet d’essaimer dans différentes villes à partir de son expérimentation.
Toulouse - 31

Que se passe-t-il quand une librairie qui devait ouvrir ses portes le 28 mars dernier dans le quartier historique d’une petite commune ne le peut pas ?  Et bien, on peaufine, on communique par Facebook, on rencontre ses voisins, on réfléchit à de nouvelles façons de faire entrer le livre dans des lieux où il est absent…
Bref, la libraire s’active tout en rêvant  de se plonger très prochainement  dans son futur métier.
Terrasson-Lavilledieu - 24

Toulouse / Cornebarrieu / Montbrun-Lauragais… - 31

Elle trotte Sonia avec son camion plein de livres. Comme elle avait la bougeotte elle a fait le choix de porter le livre là où on ne lui fait pas forcément une grande place. Sa librairie devient un lieu ouvert presque à tout vent, un lieu ancré sur l’espace public.

La Réole - 33

Au départ des lieux investis pour se retrouver, écouter de la musique,  dans une commune de 5000 habitants posée sur un territoire rural, puis la volonté d’un collectif d’aller plus loin, de créer un espace de rencontres sans faire d’ombre aux activités existantes et  l’envie de faire naître un mouvement de convergence culturel et intergénérationnel.

Dax - 40

De jeunes Landais originaires des petits villages du département, organisateurs de manifestations  locales ont eu envie de mutualiser leurs expériences, de regarder leur monde proche et au-delà en tant que citoyens. Les idées fusent, le  You-F Festival nait et accueille  quelques mois plus tard plus de 13000 visiteurs et spectateurs  aux arènes de Dax.

Nous voici dans un hameau comme il en existe beaucoup, beaucoup encore, qui se situe dans le Sud Ouest et plus précisément en Dordogne, le héros faisant allusion au « gouillat », nom donné au gamin(e) du Périgord. «Mon voisin Raymond » est une  BD de Troubs qui parle d’un temps passé ? Non, qui parle d’aujourd’hui  avec des dialogues de la simplicité du quotidien et un dessin aux couleurs flamboyantes, le tout donnant vie à une relation de voisinage pleine de partage et d’entraide.

Paru en Mai 2018, l’ouvrage « Résister aux grands projets inutiles et imposés- De Notre-Dame-Des-Landes à Bure- est un essai politique (N’ayons pas peur de le lire !) optimiste et vivifiant co-écrit par un collectif pluridisciplinaire. Il ouvre des pistes de réflexion pour comprendre les mobilisations territoriales où s’engagent autant de militants aguerris que de citoyens ordinaires, d’habitants ou d’occupants ; faisant de ces lieux un nouveau cadre des luttes écologiques.

Michel, ivre, se retrouve sur une scène des fêtes de Bayonne et prend la vedette aux chanteurs. Avec une verve convaincante, il exprime son désarroi de la classe politique. Le lendemain Internet est passé par là, la pression médiatique monte… Michel va-t-il bousculer les élections présidentielles ? « L’homme qui ne voulait pas devenir Président » est le premier roman de Julien Leclercq qui ne recommande pas la modération en fiction !

À quelques semaines de décembre, le Père Noël s’invite dans un conte traditionnel. « La soupe aux cailloux du Père Noël » de Lucie Brasseur paru chez Yakabooks (édition à 2 €) offre aux jeunes lecteurs un conte où tous les ingrédients sont là : un vieil homme, un renard, un loup, une méchante, une morale où coopération et vivre ensemble sont mis en avant et tout cela sous le label 100 % bio ou presque !

L’urgence climatique, une opportunité pour  mettre la tête dans le guidon … et surtout de la relever en se posant les bonnes questions qui vont nécessiter de changer un peu, beaucoup mais aussi passionnément nos comportements… De l’information, des idées simples à mettre en œuvre « Famille en transition écologique » est une nouvelle aventure de la Famille Pichon (Jérémie,  le papa qui écrit et fait des conférences) et Moret (Bénédicte , la maman qui est l’illustratrice). On les suit avec plaisir… Les rattrapera-t-on ?

Conçu à partir de deux histoires en miroir  « L’art de ne pas être des moutons » de Christophe Léon propose  un terrain de réflexion et d’action  à des adolescents qui s’interrogent sur leur éducation,  la nature, ses enjeux et ses conséquences.  Une lecture pour ado certes mais  pas seulement, où l’on sent jaillir  les premières résistances, les questionnements, la désobéissance… 

Il rêvait de solitude, de longues marches, de grands espaces… Il a choisi comme une évidence d’être pâtre au cœur des Pyrénées. Le récit « vérités » de Brice Delsouiller nous livre les siennes et nous renvoie aux nôtres.
« Des nuages dans la tête » propose une version illustrée par Paul Iratzoquy dont les dessins au fusain appuient les contrastes de cette vie heureuse et pleine d’inconfort.

Simorre 32

À partir d’un projet conçu à deux, s’appuyant sur un retour à la campagne, ils ont créé un bar-bistro culturel. S’ils ont continué l’histoire d’un lieu de vie, ils y ont ajouté leurs convictions et l’envie de construire un avenir avec les habitants du village. Leur SARL est devenue une coopérative où le partage fait pleinement sens. Une idée de visite pour l’été…

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus