Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Lectoure-32

De l'idée à la réalisation, est-ce si simple ? Dans l'aventure de YakaBooks on serait tenter de le dire au regard du parcours de ses créateurs, de leurs compétences et de leur engagement citoyen à faire du livre, pour tous les âges, un produit de qualité abordable. Le prix des ouvrages chez YakaBooks ? 2 €.


Trentenaires, Lucie Brasseur et Julien Leclercq, sont auteurs tous les deux et ont été immergés très tôt dans le monde de l'édition qui leur a permis de s'inspirer et d'être encore aujourd'hui très proches de "Lire c'est partir", une édition associative pour la Jeunesse dont les livres sont vendus à moins de 1€.
Pour monter leur maison d'édition située dans le Gers, ils se sont également entourés de passionnés de littérature afin de constituer leur comité éditorial : un libraire, un organisateur de salon d'édition, un critique  littéraire blog, une  institutrice grande lectrice de livres de  jeunesse…  
L'affaire est donc sérieuse et les quelques récompenses des ouvrages récemment édités viennent saluer les choix de la Maison. Du côté des éditeurs renommés, on accepte  la petite  nouvelle maison qui pourrait servir de tremplin pour de nouveaux auteurs.


Avis aux nouveaux auteurs…
Ainsi, en 2017, YakaBooks a reçu 500 "manuscrits" (transmission par mail). L'organisation se veut désormais plus rigoureuse. "Nous démarrerons la lecture des manuscrits d'août à décembre, dont 20 à 30 seront choisis pour être édités d'ici le mois d'avril 2019 à travers nos 5 collections" précise Lucie Brasseur.
(Les 5 Collections = 0/3 ans, 4/7 ans, 8/12 ans, Ado et Adultes).


Une commercialisation au plus près des lecteurs
Se lancer dans l'édition, c'est aussi une affaire d'argent et comment alors arriver à proposer un livre à 2 € ? La réponse nous est livrée en toute transparence : " il y a deux leviers à actionner. Le premier, c'est le nombre d'exemplaires. Nous imprimons à 15 000 exemplaires. Il faut savoir que les grandes maisons d'édition réalisent des tirages entre 500 et 2000 exemplaires. Le deuxième levier, c'est de vendre avec le même concept que les AMAP, au plus près, et donc de se passer des diffuseurs et des distributeurs. On peut également commander nos livres par Internet"
Le choix de la proximité en matière de commercialisation, c'est le choix pour YakaBooks de passer par des auto-entrepreneurs qui peuvent compléter un revenu avec un gain de 1 € par livre. L'idée en a déjà séduit pas mal dans les Pyrénées Atlantiques, le Jura, la Bretagne… Et cela continue à progresser.


25 000 titres vendus en 6 mois
A Lectoure, un premier salarié a été embauché pour s'occuper de la gestion des stocks, de l'expédition et de l'action auprès des écoles. L'activité de l'éditeur a réellement commencé en juillet 2017 et déjà près de 25 000 titres ont été vendus. Si l'entrepôt aujourd'hui abrite plus de 300 000 titres, ce n'est pas la quantité du stock qui inquiète notre éditrice  mais la peur des souris dit-elle dans un grand sourire.


Entre nous
> Grande satisfaction : " C'est de passer par la vente directe. Et ça marche, même sur les marchés de Noël. Il y a des moments de joie, quand un enfant  avec sa pièce de 2 € fait le choix du livre au lieu de la gaufre."
> Solutions à trouver prochainement ? "L'équilibre financier. Nous avons très bien démarrés avec nos 25 000 titres vendus mais le travail est constant en matière de gestion de titres et de stocks".

Pour les plus curieux  :  https://www.facebook.com/yakabooks/     -     https://www.yakabooks.com/boutique/

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus