Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Tarnos-40 / Bayonne-64

Entre Tarnos et Bayonne, l'association « la Locomotive » pratique et travaille à la promotion depuis 30 ans des musiques actuelles. Aujourd'hui sa puissance sonore se fait entendre à travers son école mais aussi ses actions visant à accompagner les initiatives locales (organisation de manifestations culturelles, création de nouveaux lieux de diffusion).

Tout démarre en 1987 à Tarnos, au sud des Landes, où la ville soutient activement le projet associatif de musiciens, tous passionnés de rock qui souhaitent faire valoir les musiques actuelles (rock, hip-hop, électro…) et qui fonderont la locomotive.
Depuis cette période, l'association s'est bien sûr structurée et professionnalisée. Neuf personnes y sont aujourd'hui employées dont 5 musiciens professionnels pour un effectif de plus de 150 élèves répartis sur les communes de Tarnos et Bayonne dont chacune dispose de 2 écoles.


Lieu d'apprentissage instrumental ouvert à tous
Apprendre à jouer ensemble, se donner un projet et le mener jusqu'à la scène résument les objectifs de l'école. Il n'existe ainsi pas de cours individuel, la prise en main de l'instrument est immédiate à la Rock school, que l'on ait  5 ans ou 65 ans, les élèves jouent ensemble tout de suite.
"L'objectif est de favoriser l'écoute et l'harmonie et  au final d'acquérir une autonomie suffisante pour intégrer n'importe quelle formation. Il est évident que notre  fonctionnement permet  aussi de proposer des tarifs bas" rappelle Daniel Rodriguez, directeur de l'association depuis 15 ans.


Amener la musique dans des lieux inhabituels
Tout au long de l’année, des ateliers de jeu en groupe sont mis en place afin de rassembler les différentes disciplines et de mettre en pratique ses acquis autour d'un répertoire choisi et commun.
"La moitié de nos élèves montent sur scène en groupe. De plus en plus, les écoles nous sollicitent pour des spectacles de fin d'année et chaque fois que cela est possible, nous amenons la musique dans des lieux inhabituels  afin de sortir du cadre de la salle de spectacle".


Des partenariats avec les écoles… passer la frontière…
C'est ainsi qu'un concert a été prévu par la Locomotive au Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE Littoral basque) auprès des visiteurs venus ce jour là."Nous travaillons en partenariat avec des écoles, des centres de loisirs, ou d'autres structures locales. Nous menons également un projet transfrontalier avec le Pays Basque espagnol qui propose des actions similaires aux nôtres. Nous recherchons constamment des dynamiques sur le territoire" conclut Daniel Rodriguez.

Entre nous
> Grande satisfaction : " C'est de voir nos élèves jeunes et moins jeunes avec le sourire quand ils arrivent à l'école "
> Solutions à trouver prochainement ? "La culture n'est pas un secteur des plus soutenus. Notre rôle est de la faire reconnaître d'intérêt général auprès des Pouvoirs Publics car côté public c'est gagné".

Pour les plus curieux : http://loco-motive.fr

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus