Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Tarbes-65

 

Au départ, il y a le hip-hop et on ne sait jamais trop où cela va aller, diront certains. A Tarbes, le hip-hop a trouvé au fil des ans  pleinement  son chemin avec l'association Dans6T. Celle-ci rayonne aujourd'hui sur la ville, ses alentours et au-delà  grâce à une école de 600 élèves, des actions citoyennes et une compagnie créée en 2005 par l'initiateur de ce mouvement artistique et social.


Si son parcours artistique démarre par hasard par un essai dans un atelier de danse hip-hop, très vite Bouziane Bouteldja va prendre goût à cette expression en s'entraînant seul puis en voulant la partager avec ses copains.  Les première pierres à l'édifice que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Dans6T se mettaient en place : "On dansait, dit-il, dans les halls au début, et puis cela n'était pas suffisant. On avait besoin d'une salle. Pour payer la location, on a donné des cours".


Dans6t,  une école de plus de 600 élèves
C'est ainsi que l'école de danse a démarré avec un petit  groupe de danseurs, qui a grossi au fil des années, pour atteindre en 2018 plus de 600 élèves.
Dans6T propose aujourd'hui du hip-hop, du « dance hall », très en vogue actuellement et plus d'une dizaine d'autres danses. L'école est ouverte tous les jours, durant les vacances scolaires et les cours sont assurés sur Tarbes, mais aussi dans les communes aux alentours (Lourdes, Pau,  Nay, Vic-en-Bigorre…) par 17 professeurs, pour la plupart  issus eux-mêmes de l'école.


Un enfant de la politique de la Ville
Comme se plait à le dire Bouziane Bouteldja, Dans6t est un enfant de la politique de la Ville. A ce titre, l'association a une activité très intense depuis le début de l'aventure dans les quartiers de Tarbes et aussi dans les communes  plus isolées à proximité.
Cette année, différentes  actions socioculturelles seront menées, comme toujours sous la houlette de Leila Benaouali, directrice de projets. L'une,  sur le thème des richesses féminines, qui trouvera sa finalité dans un spectacle d'ici un an, une autre sera  menée auprès des écoles situées dans les villages et enfin, une action sera engagée afin de mobiliser les jeunes au sein des conseils citoyens pour leur donner envie de faire plus ample connaissance avec les richesses patrimoniales du sud-ouest. "Le  rôle de l'association - précise Bouziane Bouteldja- est de rester à l'écoute de ce qui se passe, de proposer. Je suis un fervent défenseur de la mixité et de laïcité. Nous avons tout pour bien vivre ensemble mais il faudra lutter contre l'enfermement social, le chacun pour soi. Il faut aller dans les quartiers et trouver les moyens de mobiliser les jeunes pour qu'ils deviennent acteurs et pas seulement consommateurs".


Une compagnie également depuis 2005
Le message sur les valeurs de la République, Bouziane Bouteldja le porte également depuis 2005 en tant que chorégraphe à travers la compagnie qu'il a montée  et les spectacles qu'il propose à Tarbes (soutenu par la scène nationale Le Parvis), mais aussi dans toute la France et  à l'étranger. "La danse, c'est écouter nos corps, nos esprits. Nos engagements et nos convictions, nous les portons sur la scène".
En 2012, Bouziane Bouteldja collabore à la chorégraphie de la pièce "Altérité" qui dénonce le risque de communautarisme, l'exclusion et le rejet. Il remporte avec ce spectacle le prix du jury au concours national de danse contemporaine Reconnaissance.

Entre nous
> Grande satisfaction :"C'est de voir la progression des jeunes qui sont aujourd'hui des professeurs professionnels grâce à la structure mais surtout par leur volonté en devenant les acteurs de leur propre vie ".
> Solutions à trouver prochainement ? "Les subventions baissent et bien que nous assurons à plus de 70% notre fonctionnement  nous devrons chercher des partenaires privés et publics".

Pour les plus curieux : www.dans6t.com

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus