Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Toulouse 31

L'histoire de FReDD démarre voici 6 ans dans un bain bouillonnant de culture scientifique autour de sujets sur le développement durable. Depuis le personnage a évolué tout en restant sérieux mais sans se prendre au sérieux. C'est ainsi que "le festival international du film de l'environnement" a grandi avec la volonté de s'adresser à tous les publics et l'envie de faire passer un message engagé et fort sur l’importance de réfléchir, de dialoguer et d'agir ensemble. L'édition 2018 qui démarre pose son regard sur l'alimentation dans les métropoles.

 

Du 30 mars au 6 avril : voir, comprendre, débattre…
Pendant plus d'une semaine, films et documentaires, courts-métrages et longs-métrages, venus de tous les continents, soit au total plus de 40 oeuvres cinématographiques seront proposées dans de nombreuses salles ou espaces toulousains (souvent en accès gratuit) avec pour thème de cette 8e édition "Nourrir les hommes, nourrir la terre".
"Nous nous attachons dans notre sélection à avoir des films de qualité, récents et  réalisés par des professionnels. On y voit des oeuvres militantes, scientifiques, utopiques… Depuis 2014 nous appartenons au réseau International des films en environnement. Le festival est une formidable opportunité pour prendre connaissance et discuter à partir de films. Ici, on croise les regards, les discours, les langages, on débat après chaque séance" raconte  Yves Ardourel, le Président de l'association et un de ses membres fondateurs.


Films, expo, journée sur les initiatives
A côté des films en compétition et hors compétition, les participants au festival pourront voir l'exposition "quand les artistes passent à table", assister à une journée dite de réflexion collective le 7 avril qui donnera la parole aux initiatives économiques, sociales et citoyennes de la métropole toulousaine  sur la problématique de l'alimentation durable et les relations de demain entre les villes et les campagnes.
A noter également que le Festival souhaite entraîner avec lui d'autres villes, et c'est ainsi que l'édition 2018 fera son ouverture à Montpellier et sa clôture à Nîmes.


Et FReDD c'est qui, c'est quoi ?
Au départ, il y a l'association FReDD (Film, Recherche, Développement Durable"), de culture scientifique centrée sur les problématiques de développement durable avec l'objectif d'engager le dialogue à partir de support vidéo ou films. Une mission qui se poursuit aujourd'hui à travers l'aide à la diffusion et parfois à la conception de films, de documents et d'autres supports (radio, spectacles vivants…). "Nous avons à chaque fois que cela est possible la volonté de valoriser toutes les initiatives en relation avec le développement durable" rappelle avec énergie Yves Ardourel.

 

Entre nous

> Grande satisfaction : "C'est de voir et de donner à voir des films de grande qualité et de se rendre  compte que nous avons tous envie de partager et d'échanger".
> Solutions à trouver prochainement ? " Nous avons fait le choix d'engager un directeur de festival pour 6 mois et c'est une nécessité dans l'évolution de notre festival. Il faut envisager un modèle économique plus performant. Solliciter demain plus les collectivités et les Fondations".

Pour les plus curieux :   www.festival-fredd.fr

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus