Les LETTRES du Mois

Lettre N° 21 - Septembre 2019
Lettre N° 20 - Juin 2019
Lettre N° 19 - Mai 2019
Lettre N° 18 - Avril 2019
Lettre N° 17 - Mars 2019
Lettre N° 16 - Février 2019
Lettre N° 15 - Janvier 2019

Michel, ivre, se retrouve sur une scène des fêtes de Bayonne et prend la vedette aux chanteurs. Avec une verve convaincante, il exprime son désarroi de la classe politique. Le lendemain Internet est passé par là, la pression médiatique monte… Michel va-t-il bousculer les élections présidentielles ? « L’homme qui ne voulait pas devenir Président » est le premier roman de Julien Leclercq qui ne recommande pas la modération en fiction !

 

Il n’est pas beau il n’est pas intelligent, il ne vit que de petits boulots… C’est ainsi que Michel se décrit. Depuis des années, il a l’habitude d’aller aux fêtes de Bayonne en compagnie de ses copains. Un soir, ayant trop abusé d’alcool, il se retrouve sur scène et là, il prend le micro, vole la vedette aux chanteurs : « Salut la France ! Moi, c’est Michel, j’ai bu quelques verres de trop, comme vous d’ailleurs, alors ça aide… C’que je veux dire c’est que les politiques sont nuls. En tout cas, tous ceux qui se présentent… »


La foule applaudit, encourage …
La foule applaudit, l’encourage et Michel continue évidemment : « Les promesses on en a marre ! On veut des actes ! On veut du boulot ! On veut des idées !… J’ai pas de costard mais au moins, moi, je m’en fous pas des gens ! Et comme je ne suis pas qu’un râleur qui ouvre sa gueule… Vous savez quoi ? Je me présente ! Vous voulez un Président vraiment normal ? Vous voulez un mec honnête… Un mec… qui vous assure qu’il sera aussi fauché à la fin de son mandat qu’au début …? Alors votez pour moi !... Vive la France, vive la République, vive la fête ! »


En quelques jours les réseaux sociaux s’enflamment
Le lendemain de sa prestation, si Michel a tout oublié,  ce n’est pas le cas de  ses amis, ni des spectateurs, ni d’Internet.
C’est 300 000, 650 000, puis un million de personnes qui en quelques jours voit la vidéo de Michel sur You tube et prennent ainsi connaissance de la volonté du fêtard.
Pour ses amis, c’est une opportunité qui s’offre à Michel, sans boulot fixe mais aussi pour eux, semble-t-il, afin de sortir pour certains de leur boulot pourri.
Alors Michel au bout du chemin deviendra-t-il Président ? Cette comédie mise en scène va-t-elle lui faire connaître le pouvoir ? Ou, lui ouvrir d’autres horizons… ?
Une somme d’enchaînements  qui nous montrent que tout est possible… Le pire comme le meilleur !

> Pour les plus curieux :

Né en 1982, Julien  Leclercq  vit entre Paris et Astaffort (Lot-et-Garonne), où il dirige l'agence Com'P resse. Il a déjà publié deux essais où il défend avec humour et cynisme les chefs d'entreprise (Chronique d'un salaud de patron, éd. Les Cavaliers de l'orage, et Journal d'un salaud de patron, éd Fayard) mais aussi un ouvrage où il met en avant 100 initiatives : «  Rendez-vous avec la France qui bouge en mars 2018. « L'homme qui ne voulait pas devenir président » est son premier roman.

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus