Les LETTRES du Mois

Lettre N° 22 - Octobre 2019
Lettre N° 21 - Septembre 2019
Lettre N° 20 - Juin 2019
Lettre N° 19 - Mai 2019
Lettre N° 18 - Avril 2019
Lettre N° 17 - Mars 2019
Lettre N° 16 - Février 2019
Lettre N° 15 - Janvier 2019

Dax - 40

De jeunes Landais originaires des petits villages du département, organisateurs de manifestations  locales ont eu envie de mutualiser leurs expériences, de regarder leur monde proche et au-delà en tant que citoyens. Les idées fusent, le  You-F Festival nait et accueille  quelques mois plus tard plus de 13000 visiteurs et spectateurs  aux arènes de Dax.


Les 4 et 5 octobre derniers, les Arènes de Dax ont accueilli le premier festival forum du futur de la jeunesse, nommé « le You-F Festival » ( le F est à détacher dans la prononciation).


Une grande première portée par les jeunes, pour les jeunes
Une grande première internationale ? Rayane Benchikh, Président de l’association et directeur du Festival, l’affirme avec joie et aussi fatigue, le festival venant de se terminer depuis deux jours : « L’idée de  départ était de faire converger les musiques, les thèmes relatifs à l’environnement, et ceux qui engagent  la jeunesse et son avenir comme le numérique, la protection des données, l’emploi… C’est une première en effet car il n’est pas à l’initiative d’un parti, d’un syndicat…  Il est une émanation d’un groupe de jeunes landais qui voulaient travailler sur un projet qui permet de donner une tribune aux jeunes mais on ne savait pas que la réalité allait nous mener plus haut que notre ambition au départ ».


Un projet mené sur deux ans
En effet, le groupe de jeunes landais a très vite communiqué l’idée d’un festival au niveau régional, avec le relais de certains d’entre eux, étudiants dans différentes universités Bordelaises et Toulousaines, des réseaux sociaux… La mayonnaise semblait prendre, l’intérêt était bien là.
Alors ils ont bâti, jour après jour, mois après mois, l’ensemble du festival. « On a mis deux ans. On n’avait pas de connaissance sur les problématiques de l’environnement, on n’est pas des spécialistes… On avait par contre des contacts musicaux, mais il a fallu les démarcher et c’est un jeune de notre équipe qui a fait le boulot, qui leur a présenté notre concept, qui a sensibilisé les artistes à ne pas être gourmands quant à leur cachet.


Concerts et… forum sur les questions actuelles des jeunes
« Si notre budget était  de 300 000 €, une somme pour un premier festival mené par des jeunes, les coûts étaient importants, d’autant que nous souhaitions qu’une grande partie des spectacles soit gratuite, seuls ceux en soirée étaient payants mais à un prix abordable de 18  € pour trois artistes » poursuit notre interlocuteur,
À côté des spectacles, le sérieux mais aussi l’humour étaient de mise avec le Forum. Une vingtaine de stands, des ONG jusqu’aux structures locales de formation portant de nombreuses thématiques jeunes ont donc été au programme : environnement, écologie, égalité des chances, création d’entreprise… Soit une quinzaine de conférences ont permis de débattre, de s’informer avec une assistance approchant la centaine de personnes pour chacune.

 


Au final, un intérêt similaire
Au total, c’est donc plus de 13000 visiteurs et spectateurs qui ont  participé à cette grande première avec un intérêt similaire, on pourrait dire, pour les concerts et les forums au regard des entrées. Cette première a été portée par 130 bénévoles qui ont formé une belle équipe selon les propos du Directeur du festival : « Cela a été un engagement de tous les instants de la part de l’équipe de bénévoles. Cela fait partie aussi de notre bilan, tout comme dans un autre domaine, la gestion de nos déchets et donc le choix des prestataires dès la conception du projet qui a permis de les minimiser… ».


Alors, "prêt pour un 2e festival "?
Alors, Rayane Benchikh prêt pour un 2e festival ? « Ce serait une erreur de s’arrêter là. Mais pour l’heure, nous devons faire le  bilan en prenant du recul, en reprenant les chiffres, en regardant les améliorations à apporter… Mais je garde en tête l’expression d’un bénévole qui a voulu résumer l’évènement en disant, on a en quelque sorte modifié la manière de consommer des festivals ». A suivre…

Crédit photo : Photo©Sebastien-Zambon


Entre nous :


> Grande satisfaction : « L’engagement des bénévoles sur le festival, à ce point-là, on pourrait parler d’altruisme».





> Solutions à trouver prochainement ? « On doit veiller à ne pas perdre la question initiale, comment fait-on pour garder un équilibre dans la proposition, pour ne pas dénaturer notre projet originel et conserver cette  indépendance».



Pour les plus curieux : www.youffestival.com   -    https://www.facebook.com/Youffestival/




Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter :
Rayane Benchik   -   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus