INTERRUPTION HIVERNALE
...
PROCHAIN NUMERO
 JANVIER 2020

 

Les LETTRES du Mois

Lettre N° 23 - Novembre 2019
Lettre N° 22 - Octobre 2019
Lettre N° 21 - Septembre 2019
Lettre N° 20 - Juin 2019
Lettre N° 19 - Mai 2019
Lettre N° 18 - Avril 2019
Lettre N° 17 - Mars 2019
Lettre N° 16 - Février 2019
Lettre N° 15 - Janvier 2019

La Réole - 33

Au départ des lieux investis pour se retrouver, écouter de la musique,  dans une commune de 5000 habitants posée sur un territoire rural, puis la volonté d’un collectif d’aller plus loin, de créer un espace de rencontres sans faire d’ombre aux activités existantes et  l’envie de faire naître un mouvement de convergence culturel et intergénérationnel.

 

C’est donc l’histoire d’un collectif qui après quelques soirées musicales organisées ici et là sur la commune de La Réole (5000 habitants, à 40 mn de Bordeaux) ont l’envie de s’établir dans un lieu fixe et de porter un projet complémentaire avec ce qui existait déjà en matière culturelle. La thématique, une  évidence pour ce collectif de moins de 40 ans qui sont en majorité des professionnels du spectacle.


Se poser, s’asseoir quand on revient du marché…
En 2017, le groupe de réflexion multiplie les contacts auprès des associations, des commerçants et de la commune. Mars 2018, « la Petite populaire » ouvre dans une rue commerçante en plein centre de la Réole. « Le lieu est déjà très beau, et on l’a aménagé comme un espace de vie hybride pour prendre un café bien sûr mais surtout pour que ceux qui le fréquentent se l’approprient  comme un lieu de passage, de rencontres et d’échanges. Se poser, s’asseoir quand on revient du marché, de l’école pour les parents… » Raconte David Lespes, salarié aujourd’hui mais aussi l’un des cofondateurs.


Un lieu et  deux temps
Si les after-works (de 18h à 21h en fin de semaine) ont dès le départ bien fonctionné et ont été d’un bon apport financier pour l’association, le café associatif se fait de mieux en mieux connaître. Ouvert en journée du lundi au vendredi, il dispose donc de 3 espaces sur 80 m²  : une partie détente avec baby-foot et une table d’activités pour les enfants, un espace de travail et un espace ressources pour les associations qui peuvent y faire leurs réunions ou des ateliers. « La petite populaire s’inscrit  de plus en plus dans la vie locale, il est ouvert à tous. Nous veillons à l’accueil, à privilégier l’humain, qui est au cœur de notre projet. Les cafés littéraires  sont appréciés. On propose en complément à ce qui se fait sur le territoire des concerts de musique expérimentale, du théâtre… qui nous permettent de nous ouvrir à une clientèle de tous les âges. Les after-works ne sont eux ouverts qu’aux adhérents. En quelques mois, on a atteint les 900 adhésions.» souligne notre interlocuteur avec satisfaction.


Des offres novatrices pour les jeunes
Le  café associatif  s’investit également dans différents domaines : les questions écologiques, participe aux marches vertes sans oublier de privilégier ses actions auprès des  jeunes qui souvent ne trouvent pas toujours de lieux pour sortir ou  d’offres culturelles novatrices.
Fermée depuis juillet, suite à un arrêté de péril pris par la municipalité, l’immeuble présentant un danger,  la Petite populaire a rouvert  ces jours derniers avec du théâtre de marionnettes au programme.
L’hiver s’annonce riche en évènements et chaleureux. On n’en doute pas dans ce lieu…



Entre nous :


> Grande satisfaction : "Avoir réuni autant de monde pour démarrer, on se dit que l’on répond réellement à une demande."



> Solutions à trouver prochainement ? « Depuis le début de l’association nous veillons à la communication interne mais nous devons faire mieux, d’autant que notre gouvernance est horizontale, que l’on souhaite que tout le monde s’exprime et y ait sa place.»




Pour les plus curieux :   https://www.facebook.com/lapetitepopulaire/

Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter :
David Lespes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus