Caubios-Loos  - 64


… C’est la carte blanche de David Morazin, comédien et metteur en scène de la Compagnie théâtrale « Tout droit jusqu’au matin » installée à Sauvagnon, près de Pau.  Comme un appel au partage, leurs spectacles se terminent toujours par : « Et à l’humanité par-dessus tout »… Et si la relation humaine démarrait  avec son voisin, ici agriculteur. 


Pourquoi ce choix ?
« Mon voisin, c’est l‘image du paysan qui s’intéresse à tout, impliqué, engagé, qui fait de la musique… On peut aller chez lui, tous les matins, je vais chercher le lait … s’il est là, on discute, s’il n’est pas à sa ferme je prends le lait dans le réfrigérateur et je laisse l’argent. J’ai 50 ans, pour moi c’est un retour à mon enfance. Avec la compagnie on se positionne sur un territoire, parfois vaste, mais on cherche de plus en plus à travailler là où l’on vit, on peut alors parler de circuit court. La culture locale,  je ne parle pas du divertissement, est tout aussi nécessaire que l’agriculture locale.»


Philippe Claverie, éleveur à Caubios-Loos

Éleveur à Caubios-Loos, au nord de Pau (64) Philippe Claverie dit proposer un modèle d'élevage atypique contribuant à la transition énergétique, environnementale et … gustative. Il s’est ainsi spécialisé dans la production de vaches à viande depuis près de 20 ans.
« J’ai 14 vaches aujourd’hui, chaque année j’ai donc des veaux et je castre les mâles puis je les élève pendant 3 ans. Je vends ainsi 3 t de viande de bœuf par an en direct, au goût exceptionnel. Toute l’exploitation est en bio, j’ai converti l’exploitation au début des années quatre-vingt-dix. Le lait, c’est une production minime aujourd’hui, je le fais pour faire plaisir aux voisins même si j’ai été un des fondateurs  de la coopérative Biolait en 1994 qui regroupe actuellement plus de 1000 fermes en France.
L’exploitation fait 35 ha mais seulement 3, 5 ha sont à moi, le restant appartient à 23 propriétaires différents. La terre ne nous appartient pas, c’est une idée du passé.
C’est un raisonnement financier et économique qui m’a guidé ; faire tout sur la ferme pour minimiser les charges. Faire manger de l’herbe aux vaches toute l’année ou presque, vendre le fumier aux maraîchers, rien ne se perd ; d’autant que j’avais des terres pas faciles à cultiver et ensuite, j’ai fait le choix bio tout naturellement… Je suis dans la logique agro-économique. Cela a amené parfois certains à dire de moi c’est un écolo dingo, un communiste… Mais il y  a aussi les collègues qui me disent c’est bien ce que tu fais.  Je suis toujours en train de discuter avec les copains, d’essayer d’améliorer ce que je fais, on fait des essais, on est des testeurs, on fait aussi… J’ai planté par exemple 2,5 km de haie en 2000 et en ce moment, je suis assez content de bénéficier d’ombre… (sourire). Je ne suis jamais resté plus de 6 ans dans une fonction élective, il en a été ainsi lorsque j’ai souhaité être conseillé municipal. Il faut que les instances se renouvellent. Dans mon métier, je crois qu’il faut être acteur et spectateur. Pour la culture, c’est pareil. J’aime le théâtre, les concerts, mais je suis aussi musicien, je joue du trombone, du banjo …j’appartiens à la célèbre banda « los ultimos » de ma commune et je suis dans le groupe de rock « Pi G ».
Bien sûr à 52 ans on pense à la retraite, le compteur marche à l’envers… Je réfléchis à la façon de transmettre. Il faut travailler  dans une logique de partage.»

 

 

Entre nous :
> Grande satisfaction : "Content d’être là, même s’il y a des périodes difficiles, des chats noirs, la vie est belle »
> Solutions à trouver prochainement ? « Même si je peux compter sur les copains… Si on ne s’y met pas tous, on ne va pas y arriver.  Le bulletin de vote contribue certes à faire changer les choses… mais l’action c’est tous les jours que l’on doit la mener.»



Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire : Philippe Claverie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour les plus curieux :  
David Morazin et la compagnie tout droit jusqu’au matin : https://www.toutdroitjusquaumatin.com
La banda los Ultimos a fêté ses  30 ans cette année : http://www.losultimos.fr

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus