Les LETTRES du Mois

Lettre N° 30 - Novembre 2020
Lettre N° 29
- Octobre 2020
Lettre N° 28
- Septembre 2020
Lettre N° 27
- Mai-Juin 2020
Lettre N° 26 - Avril 2020
Lettre N° 25 - Février 2020
Lettre N° 24 - Janvier 2020
Lettre N° 23 - Novembre 2019
Lettre N° 22 - Octobre 2019
Lettre N° 21 - Septembre 2019

Riscle  32

Pour la sixième année, « le festival ALIMENTERRE » d’envergure internationale se tient à Riscle. Son objectif : amener les citoyens à réfléchir sur les enjeux agricoles et alimentaires en s'appuyant sur des films documentaires. Pour ses organisateurs locaux, c’est aussi accueillir de nouvelles idées pouvant être source de solution(s) dans notre proximité.

 

Le festival ALIMENTERRE a vu le jour en 2007. Il est organisé en France chaque année autour d'une sélection de 8 films documentaires dans le but d’informer et de mieux faire comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde, afin que chaque citoyen participe à la co-construction de systèmes alimentaires durables et solidaires et au droit à l’alimentation.

Temps fort associatif : le festival  
Coordonné par le Comité Français pour la solidarité Internationale (le CFSI), le festival se déploie aujourd’hui sur plus de 1 000 organisations émanant des lycées, des cinémas, des associations, des collectivités territoriales, des fermes… Cette année au regard de la situation sanitaire et afin de permettre à chacun d’organiser ou de participer à des projections débats, le CFSI s’est associé à IMAGO, la plateforme vidéo gratuite de la transition.

Dans le Gers, sous la houlette de l’Écocentre  Pierre et Terre  situé à Riscle, le festival bat son plein, comme partout en France, depuis le 15 octobre et jusqu'au 30 novembre. « C’est un moment fort dans l’année pour notre association de faire vivre ce festival qui demande une forte préparation déjà en amont au niveau du choix des films ou des intervenants pour les débats, les partenaires… » souligne Véronique Tirbois, chargée de communication de l’association Pierre et Terre.


Une activité au quotidien pour le développement d’alternatives…
Depuis 6 ans, le festival est entré dans l’actualité de l’Écocentre de Riscle et représente une autre façon de communiquer pour cette association qui habituellement fait converger les habitants du Gers et des départements alentours vers le lieu pédagogique « Pierre et Terre » qui œuvre depuis 1997 pour le développement d’alternatives en matière de pratiques éco-citoyennes. « Le festival nous permet d’aller à la rencontre de nouveaux publics, que nous allons chercher à cette période en sortant de notre lieu puisque le festival se passe à Riscle et aussi par nos actions de  communication qui vont plus loin. A chaque édition, l’idée est d’ouvrir nos esprits, de voir ce qui se fait ailleurs et de voir comment on peut s’inspirer de ces exemples  » précise notre interlocutrice.


Et de l’accompagnement en partant de l’exemple de l’Écocentre  
Tout au long de l’année, l’activité de l’Écocentre Pierre et Terre est tournée vers les scolaires mais aussi les associations et tout public, ce qui représentait en 2019 plus de 10 000 personnes avec la mission d’apprendre à porter un regard écologique et environnemental sur l’habitat. « Si nos compétences ont évolué depuis  la création du lieu, notre discours aussi. Il est moins militant et plus positif. On recherche à accompagner toutes les personnes en partant de l’exemple de l’Ecocentre  que ce soit en construction, en rénovation… A cela, il faut ajouter que nous sommes aujourd’hui centre social avec la présence d’une assistante sociale qui permet d’intervenir auprès d’un public plus précarisé. Enfin, nous sommes aussi, un centre de loisirs »  poursuit notre jeune interlocutrice qui a rejoint l’association voici quatre ans.

Encore deux soirées prévues à Riscle en novembre
Pour revenir au festival ALIMENTERRE qui a démarré  le 15 octobre au cinéma de Riscle, deux autres soirées sont prévues sur ce même lieu en novembre (Voir site Pierre et Terre) : « La première soirée a très bien marché. Notre formule avec un repas entre les deux films a fait ses preuves. Le partage d’un repas concocté par Nadia est très incitatif pour notre public et il permet d’échanger plus facilement. C’est notre objectif.»


 
 Entre nous :

> Grande satisfaction : "De voir les sourires et que les échanges se poursuivent en dehors du cinéma, que la réflexion et l’échange fusent alors de chaque côté."

> Solutions à trouver prochainement ? «Il faudrait améliorer notre conclusion à la fin du débat pour que la réflexion se poursuive avec encore plus de monde… »



Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire : Véronique Tirbois - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour les plus curieux : Info festival, Tél. 05 62 69 89 28 - (réservation repas  / Prix libre pour les films)

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus