Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Villeneuve sur Lot 47

Dans de nombreux départements, les associations d’aide aux réfugiés se regroupent en collectif pour porter une parole plus forte lors des plaidoyers, rappeler les droits des immigrés ou se mobiliser si nécessaire… Parallèlement, sur le terrain également, des associations, solidaires de ses regroupements, oeuvrent à leur niveau avec détermination et imagination dans l’urgence ou à plus long terme.

 

En mars  2017, le Lot-et-Garonne a effectué un regroupement de plusieurs associations, comme dans beaucoup de départements, sous l’intitulé "collectif migrants 47". On y trouve la CIMADE, Amnesty International, la Ligue des Droits de l’Homme, le Secours Catholique… L’objectif du collectif strictement humanitaire propose « aide, assistance, accompagnement et solidarité active à toute personne migrante en difficulté, sans distinction d’âge, de sexe, de religion, d’origine ou de nationalité ». Il se donne comme missions de "coordonner les actions d’aide aux migrants, de sensibiliser la société civile à l’accueil des migrants" et enfin de rappeler aux pouvoirs publics la nécessité de respecter les droits de l’Homme.

 


Mise en place de dons mensuels allant  de 5 € à 50 €
Partageant les mêmes valeurs, Solidarité-RESF 47 apporte également sa contribution avec opiniâtreté sur le terrain en intervenant notamment sur l’hébergement et la scolarisation des enfants étrangers qui ont l’obligation d’être scolarisés entre 6 et 16 ans.
Claude Arnaud, à l’origine de l’association, en exerce aussi la coprésidence. Pour ce retraité et sa petite équipe les idées ne manquent pas. "Nous essayons par tous les moyens de trouver un toit pour ces personnes en grande difficulté. Afin de sécuriser les propriétaires, l’association signe le bail à la place des locataires. Ne recevant aucune subvention, il a fallu imaginer des aides pour le loyer. Nous avons mis en place les dons mensuels. Les gens donnent entre 5 € et 50 € par mois. C’est plus facile ainsi pour les donateurs et en tant qu’ancien comptable la gestion ne pose pas de difficultés à l’association".


Une vraie mobilisation des instituteurs et professeurs
Côté scolarisation, l’association se veut également active et Marie-Hélène Loiseau, institutrice à la retraite depuis deux ans, veille sur une quinzaine d’enfants scolarisés de la maternelle jusqu’au lycée  : "Le travail des instituteurs et des professeurs est formidable. Ils sont toujours prêts à rendre service, ils nous tiennent informés dès lors qu’une situation familiale s’aggrave. Il y a une vraie mobilisation de solidarité, cela ne correspond pas à ce que l’on entend dans les media. Quant aux jeunes étrangers scolarisés, ils sont, malgré le contexte, travailleurs et assidus et leurs professeurs sont toujours contents d’eux. ".


Une vigilance permanente auprès des familles
Pour ces jeunes et leur famille, la vigilance de l’association est de tous les moments quand il s’agit de trouver une solution pour amener les enfants à l’école, des vêtements chauds ou de faire les démarches afin d’obtenir la gratuité de la cantine. "Les communes, les départements nous l’accordent sans difficulté en puisant sur leur fonds social et cela n’enlève rien à personne qui en aurait besoin" souligne notre institutrice, coprésidente également de l’association.



Entre nous



> Grande satisfaction ? "De voir que les hommes et les femmes de l’Éducation Nationale assument eux pleinement leur rôle en tant que service public".

> Solutions à trouver prochainement ? "Si la solidarité est là nous avons des difficultés à étendre notre réseau".





Pour les plus curieux : Claude Arnaud  -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   -  Mobile : 0675797089

Je m’engage à apporter notre expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter : Marie-Hélène Loiseau  -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus