Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Masseube 32

Nombreuses sont les actions dans le Gers qui mises bout à bout constituent un véritable maillage d’aide auprès des familles d’immigrés. Au sud d’Auch, en milieu rural, une association a fait le choix depuis plus d’un an d’accueillir deux familles albanaises et de parrainer dernièrement leurs enfants.

 En juillet 2017, la volonté d’agir et de trouver des solutions où l’urgence est évidente donne naissance à l’association Masseube Terre d’accueil.
Celle-ci prend la forme d’un collectif qui dès sa constitution décide d’accueillir deux familles albanaises sur la commune, un jeune couple avec deux enfants en bas âge et une femme seule avec 4 enfants entre 10 et 15 ans.


"Nous trouvons des solutions au fur et à mesure"
"L’accueil a démarré par la recherche des hébergements. On n’avait rien, il a fallu se bouger au sein de notre association mais pas seulement. Heureusement, il y a autour de nous un tissu associatif actif comme Amnesty International, la CIMADE et d’autres qui nous aident. Ensuite, on a recherché des écoles pour la scolarisation des enfants. On organise les déplacements… Nous trouvons des solutions au fur et à mesure grâce" précise Sylvie Lepetitcorps, une des fondatrices de l’association.


Les enfants ont désormais des parrains et marraines
Dernièrement certains membres du collectif se sont engagés dans une démarche de parrainage dont les cérémonies ont eu lieu à la mairie de Masseube. "Ces baptêmes républicains représentent un beau symbole. Pour les parrains et marraines c’est un engagement moral très fort, le maire en est le  témoin et il l’inscrit dans un document. Les familles albanaises ont reçu cette proposition très positivement. Elle est venue apaiser un temps leur avenir plein d’incertitudes" souligne Sylvie Lepetitcorps.


"Nous avançons sur ce territoire… avec d’autres associations et aussi des citoyens…"
Les opérations pour trouver de l’argent ainsi que les actions de sensibilisation pour démontrer que l’accueil n’est pas négatif dans un territoire rural marquent le quotidien de l’association. Une pièce de théâtre a permis de récolter de l’argent et prochainement un film sur l’accueil réalisé par Nicole Hulnet du collectif, sera diffusé dans la commune.
En septembre, une "gratiféria" ou marché gratuit, sera organisée sur une commune voisine, une façon de créer des liens sans acte d’achat puisque
l’on peut y donner des objets (en état) ou en prendre et cela sans contrepartie. "Nous avançons sur ce territoire et nous essayons avec d’autres associations et aussi des citoyens actifs, de faire converger nos actions qui ont bien évidemment une résonance humaine, humanitaire et solidaire" conclut avec énergie et optimisme notre interlocutrice.

Légende photo : Baptêmes républicains à la mairie de Masseube.


Entre nous



> Grande satisfaction ? "Les actions réalisées depuis notre création mais aussi de voir les enfants s’épanouir et la volonté de leurs parents à apprendre le français".



> Solutions à trouver prochainement ? "Garder le cap, savoir répondre à des situations pour lesquelles nous ne sommes pas préparés".

Je m’engage à apporter notre expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter : Sylvie Lepetitcorps - 06 31 26 48 39

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus