Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Saubrigues 40

Deux couples d'amis se retrouvent pour réfléchir sur l'économie solidaire et sur le don. Ils évoquent le "trop", les "possibles"…  Désireux de passer à l'action, ils organisent un troc plantes, l'année suivante en 2013 une gratiferia où l'on apporte ce que l'on souhaite donner et où l'on prend ce dont on a besoin sur le même lieu sans échange marchand, ni monétaire. À la fin de la journée, il reste trop de choses, le maire propose un local pour les entreposer, le projet prend vie…

 

Ici pas d'enseigne, pas de caisse, pas d'affichage de prix, de soldes à l'intérieur… quand l'on rentre dans le Magazinzin de Saubrigues (Landes) on pénètre dans une zone de gratuité où règnent la bonne humeur et le plaisir de la communication. Les "zinzinettes", comme elles s'appellent, car ce sont essentiellement des femmes qui sont à la manœuvre, vous y accueillent et vous expliquent le principe du lieu si vous n'êtes pas un habitué " Tout ce qui est dans le Magazinzin est gratuit et a été donné par des personnes qui souhaitaient que leur don est une deuxième vie. Nous prenons tout, ensuite on trie et ce que l'on garde on le met en place dans la boutique" confie Fabienne Depaty la coordinatrice de l'association des Possibles.


Un grand bric-à-brac organisé au niveau d'une boutique
L'association accepte aussi bien les meubles, l'électro-ménager, que les vêtements, le linge de maison… On est alors étonné que la boutique avec ses 30 m2 suffise mais ce qui rentre repart assez vite sur ce principe. On est dans l'éphémère.
Ouvert tous les jours, sauf le jeudi, avec une amplitude horaire de 2 heures, située sur un lieu de passage, proche de la mairie, le Magazinzin connaît depuis 3 ans une bonne fréquentation. Dix à soixante personnes de tout âge y entrent aussi bien pour donner que pour recevoir. " Les jeunes des lycées sont un peu timides, les autres beaucoup moins. On papote, on boit le café, les mamans seules viennent faire un tour, les mamies nous apportent des gâteaux, on partage des moments de convivialité et d'échange que l'esprit du lieu permet".


Venir ici c'est apprendre à partager
Le plus difficile ne serait-il pas de se servir ? De prendre sans rien donner ? À ces questions, notre coordinatrice répond par l'affirmative avec la volonté de participer à l'évolution des comportements : " C'est vrai, on a peur de prendre quelque chose dont quelqu'un aurait besoin, prendre sans contrepartie n'est pas évident. Mais, pourquoi aller acheter du neuf quand vous avez devant vous quelque chose dont vous avez besoin et qui vous plaît ? Nous sommes pleinement dans l'économie circulaire en dehors des références habituelles de l'économie de marché. Venir ici c'est apprendre à partager avec tout le monde sans jugement".


Et en dehors du Magazinzin…
Depuis 3 ans, l'association des possibles organise également le jardin zinzin, un grand événement de sensibilisation à la préservation de l'événement mais qui a marqué une pause cette année, préférant se joindre au printemps dernier à un troc plantes en partenariat avec Égaliterre à Capbreton. Cet automne, on parle d'un événement autour du pressage de jus de pomme avec châtaignes grillées…
Avec plus d'une dizaine de bénévoles investis au quotidien, une énergie à revendre on se dit que "les possibles" c'est pour aujourd'hui.

 

Entre nous


> Grande satisfaction ? "Sentir encore cette énergie qui se partage au zinzin après des années d’existence".


> Solutions à trouver prochainement ? "Certainement la recherche d'un nouveau local… Avis aux personnes qui souhaiteraient nous aider…".






Pour les plus curieux : assospossibles.blogspot.fr 



Je m’engage à apporter notre expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter : Fabienne Depaty  -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus