INTERRUPTION ESTIVALE
JUILLET & AOUT

RENDEZ-VOUS LE
 26 SEPTEMBRE

 

Les LETTRES du Mois

Lettre N° 20 - Juin 2019
Lettre N° 19 - Mai 2019
Lettre N° 18 - Avril 2019
Lettre N° 17 - Mars 2019
Lettre N° 16 - Février 2019
Lettre N° 15 - Janvier 2019

Rivière-Saas-et-Gourby 40

On y pense et on oublie, et pourtant c’est si facile, par téléphone ou par mail de changer de fournisseur d’électricité en quelques minutes pour aller vers une énergie 100 % renouvelable et favoriser ainsi la production de ce type d’énergie. Explications avec une coopérative, fournisseur d’électricité et le témoignage d’une adhérente landaise qui a fait le pas et qui demain souhaite s'impliquer davantage.

 

Pour le particulier, passer d’une énergie basée presque exclusivement sur la production des centrales nucléaires à une énergie « vraiment verte » proposée par des fournisseurs qui produisent eux-mêmes de l’électricité d’origine renouvelable ou se procurent exclusivement de l’électricité d’origine renouvelable directement auprès de producteurs bien identifiés, est donc possible et simple.

De plus, aujourd’hui avec la multiplication du nombre de fournisseurs d’électricité et des offres, il n’a jamais été aussi facile de faire son choix mais il est vrai aussi de s’y perdre surtout dans le domaine des offres dites «vertes».

 

La volonté de participer à l’arrêt du nucléaire

Voici six ans Marianne s’est confrontée à ce problème au moment de l’achat de sa maison qu’elle rénovait à Rivière-Saas-et-Gourby, près de Dax, dans les Landes.

«A cette époque et encore aujourd’hui, il y a beaucoup de blabla. Il faut s’informer, être curieux. Notre volonté de participer à l’arrêt du nucléaire nous a motivés. Ce choix s’est accompagné d’un changement de nos pratiques et au préalable de la mise en place de solutions d’isolation performantes, écologiques, naturels pour notre maison, nous l’avons vécu comme un chantier expérimental dans le domaine de l’habitat.»

>> Crédit Photo : M.Raous

 

Pour y voir plus clair aujourd’hui

Dernièrement, Greenpeace a élaboré un classement des très bons élèves fournisseurs d’électricité jusqu’aux plus mauvais. Elle a ainsi nommé trois fournisseurs «vraiment verts» : Énergie d’ICI, la coopérative Enercoop et l’entreprise Ilek.

Le classement se poursuit avec ceux qui sont sur la bonne voie, suivis des «à la traîne» et enfin «des vraiment mauvais» qui pour la plupart sont ceux qui ont les moyens de communiquer avec force et donc les plus connus.

Si le rapport de l’ONG vient renforcer la demande vers les énergies renouvelables, celle-ci est en progression depuis ces dernières années chez les fournisseurs : « On sent bien chez nos abonnés la volonté  de soutenir, plus en plus, ce modèle énergétique, contribuer à donner du sens à leur choix et avoir un impact concret et local à travers leur consommation. Enercoop se fournit presque à 100 % auprès de fournisseurs locaux et c’est ce qu’elle vise dans chaque région. Comme tous les fournisseurs disposent du même réseau de distribution, à savoir Enedis, un service public, la démarche est simple pour changer de prestataires. De plus elle est sans engagement et gratuite » explique Mathilde Plaineau, Responsable Communication et vie coopérative à Enercoop Aquitaine.

 

Et côté tarif…

Côté tarif, celui-ci est-il un frein ? « Il faut compter autour de 15 % supplémentaire mais la différence tend à se réduire de plus en plus car nos prix restent stables depuis des années. Nous avons la préoccupation d’accompagner nos adhérents à travers différents dispositifs pour les aider à baisser leur consommation »  précise Mathilde Plaineau.

Quant à notre Landaise, c’est le prix à payer pour un choix d’avenir qu’elle a fait : « C’est vrai, c’est plus cher, cela demande d’être plus vigilant mais il ne faudrait pas oublier que l’énergie comme la nourriture sont des besoins de base pour lesquels nous avons à mettre le prix car ils sont porteurs de sens, de bien-être, de confiance en l’avenir… Le luxe n’est-il pas ailleurs dans nos téléphones, les gadgets technologiques, la deuxième voiture?»

Adhérente convaincue, Marianne souhaite demain poursuivre l’aventure en participant à un projet de production d’énergie renouvelable dont le financement et le pilotage sont effectués par des acteurs locaux, dans l’intérêt du territoire et de ses habitants.

 

Pour les plus curieux : 
Enercoop Aquitaine : https://aquitaine.enercoop.fr
Energie d’ICI : www.energiedici.fr
Ilek : www.ilek.frn.org

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus