Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Gimont 32/

À l’initiative de la CCI du Gers, Occistart 32 implique les particuliers auprès des entreprises ou associations locales pour aider au développement de tout projet culturel ou de toute autre nature. Une fois l’objectif financier atteint la fête peut alors commencer.

C’est l’histoire d’une idée qui prend forme entre une Chambre de Commerce et d’Industrie qui souhaite trouver une solution supplémentaire dans le financement des entreprises du Gers et une jeune plateforme qui démarre dans le financement participatif local (Bulbintown, aujourd’hui TUDIGO). Le partenariat donnera naissance à ce qui est aujourd’hui appelé Occistart 32 (concept repris par toutes les CCI de la région Occitanie et soutenu par le groupe de la Dépêche du Midi).

Un nouveau lien entre les citoyens et l’entreprise
Depuis 2014, 17 projets ont vu le jour sur la plateforme gersoise et ont réuni près de 100 000 € soit une moyenne de 6000 € par projets.
"Chaque projet doit être construit. Il doit donner envie car on est dans un système de don contre don c’est-à-dire que le donateur reçoit en échange des contreparties. Le montant du financement doit être étudié, afin d’être ni trop haut ni trop bas. L’implication du porteur dans sa communication bien que soutenue par TUDIGO, le partenaire technique, est aussi déterminante" souligne Christine Avril, conseillère d’entreprise à la CCI 32 et porteuse du projet.

"Il a fallu brasser… du monde"
Ouverte depuis deux ans, la brasserie "Jean Brasse" de Gimont est passée par TUDIGO pour le financement de la création d’un atelier dont le but est de transmettre la passion de brasseur aux participants en leur permettant de fabriquer eux-mêmes leur bière et de l’emporter (une fois la fermentation et la maturation effectuée). "Nous avons pris soin de bien présenter la page de financement de notre projet, avec une place à l’humour et un graphisme sympa. Nous avons aussi mis en avant les valeurs qui comptent pour nous : concevoir une bière bio, maîtriser la consommation d’énergie, la gestion des déchets. Et il a fallu brasser… du monde, faire marcher les réseaux, 1200 personnes me suivaient sur Facebook " raconte Charlotte Champoiseau, co-créatrice du lieu avec Alexis.

Objectif dépassé avec 10 000 € récoltés
Dans ce cas, les idées de la contrepartie en valeur marchande ont été multiples et divers entre des dons qui démarraient à 12 € ( bouteille de bière, décapsuleurs…) et ceux qui pouvaient atteindre 1000 € (= poids en bière en contrepartie).
En 45 jours, fin mai, les 10 000 € demandés ont été dépassés avec 85 contributeurs. Pour Charlotte Champoiseau l’aide de TUDIGO a été très formatrice et encourageante." J’ai apprécié ce type de financement du début à la fin de sa mise en place. Et ça se passe d’humain à humain, avec les personnes de la plateforme mais aussi avec les donateurs que vous connaîtrez un jour et avec qui vous ferez une fête d’inauguration pour les remercier. Ce n’est pas abstrait comme lorsqu’on va demander un crédit à la banque et d’un autre côté, je crois que les gens apprécient d’avoir un pied dans l’économie locale ".


Entre nous…
> Grande satisfaction : " il y a beaucoup d’inconnus qui vous donnent et que vous connaissez par la suite au magasin, c’est émouvant. "
> Solutions à trouver prochainement : "Il nous faut trouver très vite une date pour faire l’inauguration, je ne pense qu’à ça mais le temps nous manque en ce moment".

Pour les plus curieux : www.occistart32.fr / www.bulbintown.com (TUDIGO)   / www.jeanbrasse.fr



REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus