Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Montesquieu 47

L’histoire de cet espace démarre en 1995 par une fête de l’arbre et aux fruits d’antan… Le succès est là. Auparavant, pendant près de 15 ans, la prospection des campagnes, l’inventaire minutieux des variétés locales, la récupération des greffes… à l’échelle de l’Aquitaine vont constituer la richesse du Conservatoire Végétal où la fête pour sa 23e année bat toujours son plein…

 

Situé dans le Lot et Garonne à Montesquieu, sur un site de 19 ha dont le verger occupe 12 ha, le Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine œuvre depuis plus de 30 ans à la conservation de la biodiversité des espèces fruitières cultivées de la région Aquitaine et à sa valorisation.
Une mission également diffusée, décentralisée peut-on dire, sur 7 départements alentour, à travers des sites d’accueil. Ces vergers développés sous forme paysagère avec des pratiques agroécologiques proposées par le Conservatoire appartiennent à des collectivités, des entreprises privées ou des particuliers. Citons quelques lieux : Audenge, Monflanquin, Monbazillac, Sabres, Hendaye, Assat…


« La biodiversité est l’amie du verger »
Le conservatoire se veut bien sûr un lieu d’innovation qui veille à transmettre les pratiques à travers les formations (en direction de professionnels, des professeurs) et la communication. Des actions qui tiennent à cœur la directrice des lieux - directrice du Conservatoire Régional d’Aquitaine depuis sa création, animatrice et auteurs de nombreux ouvrages- «On conseille des aménagements d’une grande diversité d’espèces et de variétés, des alternances d’arbres et d’arbustes, l’ensemencement des parcelles avec la flore sauvage locale, le maintien de sols couverts… ». On l’aura compris « la biodiversité est l’amie du verger », titre d’un ouvrage d’Évelyne Leterme.


Présentation esthétique et soignée…
La fête de l’arbre vient de se terminer à Montesquieu avec toujours une forte fréquentation de visiteurs, composés aussi bien de jardiniers du dimanche, que de collectionneurs et spécialistes, avec une grande satisfaction pour son initiatrice : « L’organisation est colossale, d’autant que nous la faisons évoluer à travers notamment la présentation esthétique et soignée de nos pommes et de ses mille variétés mais aussi des autres variétés fruitières anciennes et locales que nous proposons. Les conférences et les ateliers sont aussi très prisés. Ces journées reposent sur les bénévoles de notre association qui par leur diversité humaine représentent une vraie richesse à laquelle nous tenons » conclut Évelyne Leterme.



Entre nous
 



> Grande satisfaction ? "Voir de plus en plus de scientifiques, des personnes de l’agroforesterie, des spécialiste des eaux, des insectes s’intéresséer par notre manifestation et la reconnaissance au niveau du département nous venons de recevoir le label « Espace agricole remarquable »".

> Solutions à trouver prochainement ? "Nous devons moderniser notre outil, nos lieux d’accueil par de lourds investissements et garder nos compétences sur la conservation des végétaux».





Pour les plus curieux : 
  https://www.conservatoirevegetal.com



Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter : 
Evelyne Leterme : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus