Les LETTRES du Mois

Lettre N° 23 - Novembre 2019
Lettre N° 22 - Octobre 2019
Lettre N° 21 - Septembre 2019
Lettre N° 20 - Juin 2019
Lettre N° 19 - Mai 2019
Lettre N° 18 - Avril 2019
Lettre N° 17 - Mars 2019
Lettre N° 16 - Février 2019
Lettre N° 15 - Janvier 2019

Terrasson-Lavilledieu 24

Passionné(e)s par leur territoire, les « greeters »  proposent des balades insolites et originales gratuites. La mise en place de ces visites est gérée par les offices de tourisme via une plateforme. En Dordogne, ces visites s’inscrivent dans le tourisme participatif en plein développement.

 

Ils aiment leur territoire, ils ont envie de le faire connaître, ils ont une passion à partager… auprès  des visiteurs. La proposition est d’autant plus sympathique que le guide ici, habite le territoire, est bénévole et qu’il intervient gratuitement.


Un concept venu des États-Unis
Né dans les années quatre-vingt-dix à New York, ce concept nommé «greeter » ( de "to greet" = accueillir) s’est étendu très vite dans le monde, pour aujourd’hui être présent dans 140 pays et généralement dans les villes.
En France, ce réseau se développe depuis quelques années avec les offices de tourisme qui en sont les relais. En Dordogne, les greeters sont présents sur le territoire depuis neuf mois.


À côté des visites classiques, un réseau qui se met en place
Directeur de l’OT Vézère-Périgord noir, Younès Rouissi, raconte leur mise en place en collaboration avec l’OT Vézère-Vallée. « C’est un complément aux visites classiques. La particularité ici est d’exister dans un milieu rural. Les six greeters portent chacun leur projet, à leur image selon leur passion ; l’histoire, les orchidées, le VTT… Ces personnes déjà très actives avaient l’habitude de collaborer avec nous. Notre rôle a été de mettre en place la proposition à travers la plateforme. Demain il s’agira d’accompagner le groupe, de le faire grossir et de l’animer mais l’histoire démarre seulement».


« Faire partager ce que je sais  à des gens charmants »
En fonction de leur temps libre les bénévoles-greeters, jeunes ou moins jeunes, proposent une balade de 1h à 1h30 auprès d’un groupe de six personnes maximum. Toutes les sorties, balades… proposées sont indiquées par lieu sur une plateforme connectée à l’OT et la mise en relation entre le greeter et le visiteur se fait après inscription sur le site.
A La Dornac, Josiane Glaudon, passionnée d’orchidées et de nature, fait partager ses connaissances sur la biodiversité : « J’ai connu le réseau à Paris. Chaque fois que je m’y rends, je découvre un quartier avec un greeter, c’est formidable. Aujourd’hui être greeter est pour moi une façon de faire partager ce que je sais à des gens charmants et curieux. Institutrice à la retraite, j’ai toujours aimé transmettre et je pense qu’il est important de faire découvrir la biodiversité pour pouvoir mieux la protéger».

 


Favoriser les visites, la rencontre…
La mise en place du réseau de greeters s’inscrit dans une nouvelle forme de tourisme souhaité par l’OT Vézère-Périgord noir comme le rappelle son directeur « Nous avons lancé plusieurs opérations auparavant, la Carte Vézère Périgord Noir qui est à sa 3ème année, atteint le nombre de 400  aujourd’hui. Elle permet au détenteur de cette carte de visiter gratuitement 7 sites principaux du territoire et de pouvoir ainsi accompagner des amis ou des membres de sa famille sans que cela occasionne des frais pour lui,  habitant du territoire. Le badge « Bienvenue » est également à disposition à l’OT pour tout habitant qui souhaite afficher sa disponibilité pour accueillir, guider, répondre aux touristes. On peut ainsi si on le veut être un ambassadeur de son territoire auprès des visiteurs. Visiter un lieu c’est aller à la rencontre de ses habitants et si nous pouvons faciliter cette rencontre c’est encore mieux pour le visiteur et les habitants».

* Légende photo : Josiane Glaudon, greeter à La Dornac.


Entre nous :



> Grande satisfaction : "De voir que lorsqu’on laisse la page  blanche, celle-ci  se remplit naturellement et spontanément ”.




> Solutions à trouver prochainement ? «Il faudra prochainement partager avec  les greeters, entendre leurs retours d’expérience, parler de la saison à venir  autour d’un café… nous devons continuer à préserver ces démarches spontanées».





Pour les plus curieux : https://vezere.greeters.fr/

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus