Des listes citoyennes se mettent en place en France avec la volonté d’inventer de nouvelles façons de faire vivre la démocratie communale. Pour accompagner ce mouvement, des outils didactiques, des méthodes de travail, des ouvrages pratiques ont vu le jour, parmi eux : « Oser s’impliquer dans la vie politique locale ». L’auteur, un simple citoyen, invite ses lecteurs à passer à l’action.


Retraité depuis quelques années, Christian Proust a été au cours de sa carrière professionnelle très souvent en relation avec les élus locaux. C’est en  tant que simple citoyen qui croit que la politique peut construire de belles choses qu’il écrit en 2018 son ouvrage « Oser s’impliquer dans la vie politique locale » pour lequel il n’aura pas de mal à trouver un éditeur. « Le déclic a été les élections législatives, quand j’ai vu que des personnes étaient élues alors par seulement 20% de votants, la démocratie avait à l’évidence un problème de représentativité. Je voulais donc, d’une part aider les gens à  participer à la transformation de la vie quotidienne d’une population, c’est-à-dire à faire de la politique et d’autre part, montrer d’autres manières de faire vivre la démocratie locale. »


Des utopies devenues réalités pour exemples
Dans ce but, l’auteur s’appuie sur des utopies devenues réalités. La plus originale en termes de démocratie participative est certainement Saillans (1200 habitants) dans la Drôme : « Je ne sais s’ils seront réélus -dit Christian Proust- mais la commune de Saillans a modifié le fonctionnement de la démocratie locale dans un cadre légal et cela au fur et à mesure de la mandature. Elle s’est organisée en binôme au sein de son conseil, des groupes et des commissions de travail ont été ouverts aux habitants, elle a fait preuve de transparence dans la gouvernance, un conseil de sages a été créé pour vérifier l’application des promesses électorales… »


Des informations pratiques destinées aux futurs élus
Si d’autres utopies réalistes sont explicitées dans l’ouvrage, celui-ci se veut aussi un guide pratique pour se familiariser avec l’administration, la gestion d’une commune, les marchés publics. On y trouve également des conseils pour associer les citoyens à la gestion de la cité, créer des liens constructifs avec les associations, des explications sur les rouages des institutions territoriales… Soit une mine d’informations au service des futurs élus.

 

 
Un Tour de France pour expliciter, sentir le terrain
Quelques mois après la parution de l’ouvrage, Christian Proust  a démarré un tour de France de conférences. Invité par des  associations, des collectifs désireux de se lancer… plus de cinquante rendez-vous  lui ont permis d’expliciter avec force et exemples la démocratie participative et de sentir qu’une vague était en train de se lever à travers la multiplication des listes citoyennes.
Et se dire qu’une nouvelle voie est ouverte quoi qu’il arrive…
Alors, quand on pose la question à cet optimiste qui a emprunté le chemin des « jours heureux » : Est-ce que ce serait un échec si les résultats des listes citoyennes n’étaient pas au rendez-vous dans quelques semaines ? Christian Proust répond : « Demain, les élus devront forcément aller vers cet équilibre entre démocratie représentative et participative. Les listes citoyennes ont ensemencé de nouvelles voies. »

Une  dernière conférence se tiendra le 22 mars à Paris au salon du « Vivre Autrement ». Un bon présage souligne avec le sourire notre interlocuteur.



Entre nous :




> Grande satisfaction : "Je ne m’attendais pas à voir cette vague citoyenne s’élever autant. Cet engagement que je vois naître dans le tour de France que j’effectue montre l’urgence mais aussi le côté vital "



> Solutions à trouver prochainement ? « Trouver l’équilibre entre démocratie représentative et démocratie participative risque de prendre du temps, il en faut moins à des autocrates car ils décident seuls.»


Pour les plus curieux :  https://www.christian-proust-citoyen.fr

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus