ITVB évolue…

Rendez-vous le jeudi 25 mars avec le N°31 pour une nouvelle version de la Lettre et un site web plus attractif,
réalisés avec la complicité des lecteurs.

 

Les LETTRES du Mois

Lettre N° 30 - Novembre 2020
Lettre N° 29
- Octobre 2020
Lettre N° 28
- Septembre 2020
Lettre N° 27
- Mai-Juin 2020
Lettre N° 26 - Avril 2020
Lettre N° 25 - Février 2020
Lettre N° 24 - Janvier 2020
Lettre N° 23 - Novembre 2019
Lettre N° 22 - Octobre 2019
Lettre N° 21 - Septembre 2019

Toulouse - 31

Festivals, fêtes communales, manifestations sportives… sont actuellement en mode pause. Pour autant les organisateurs, associatifs ou publics les préparent avec la volonté d’apporter demain des réponses plus écologiques. Dans l’objectif de favoriser ces pratiques éco-responsables sur les événements, une association en Occitanie multiplie les formations et les propositions pour les y préparer.

 

Créée en 2008, Élemen-terre est une association qui a pour objectif de favoriser les pratiques éco-responsables sur les événements en Occitanie. Bien évidemment, l’arrêt des festivals et des organisations festives a eu un impact important sur les deux activités de l’association toulousaine à savoir la location de vaisselles réutilisables (verres, assiettes, couverts…) et autres matériels nécessaire aux événements et l’accompagnement à l’éco-responsabilité (conseils, formations…).


Interdiction des plastiques à usage unique en 2021  
« Nous avons été lourdement impactés dans notre secteur, mais les quatre salariés ont pu passer en activité partielle rémunérée à 70 % donc par l’Etat, ce qui nous a permis de continuer à travailler sous d’autres formes nos actions de conseil et permis d’imaginer d’autres propositions, d’autant que la loi sur l’interdiction des plastiques à usage unique sera effective en 2021 » raconte Béatrice Magnier – coordinatrice de l’association –.
Dans l’optique de cette échéance, en tant que membre du réseau R2D2 (regroupement de réseaux régionaux d’accompagnement au développement durable) l’association Élemen-terre porte, au niveau de la région Occitanie, le dispositif « Drastic on plastic » en direction des festivals qui souhaitent s’investir dans la démarche zéro plastique.


Une prise de conscience évidente chez les organisateurs
« Nous avons pu mettre en place des formations par web auprès d’une vingtaine de festivals, soit environ une soixantaine de personnes qui ont suivi la formation à la démarche. Ce contexte défavorable, à bien des égards – dont celui de n’avoir aucune vision pour 2021 - est bienfaiteur pour avoir, lors de ces formations, plusieurs interlocuteurs d’une même structure. Ils sont ainsi deux ou trois souvent à assister à ces formations qui consistent à, certes s’engager dans une démarche de zéro plastique mais aussi à trouver ensemble des solutions concrètes, à partager les expériences ce qui rend bien évidemment l’objectif plus réalisable » souligne notre interlocutrice, convaincue d’une prise de conscience évidente auprès des structures qui sont assurées de pouvoir  relancer leur événement, sous entendu que pour les autres, seule la survie serait à l’ordre du jour.


Vers un label demain …

Sans repenser leur projet associatif, Élemen-terre s’est, plus qu’hier, lancé dans des projets collectifs sur son territoire, auprès d’acteurs du secteur culturel. L’objectif étant de répondre aux besoins, et aussi de stimuler la réflexion, l’émergence d’idées nouvelles. « Il y a une demande d’un label pour les acteurs du secteur culturel pour se distinguer, aller trouver d’autres financements… Dans notre région, le secteur des musiques actuelles est très actif, il va falloir y répondre, mais bien sûr, il faudrait aussi que l’activité redémarre en 2021 ».


Prochainement, un guide pour la création de plateforme de location de vaisselle
Pour l’heure, l’association qui n’oublie pas son activité de mutualisation vaisselle, va éditer un guide pour essaimer des plateformes de location : « Nous avons vu les limites de notre plateforme sur Toulouse, qui ne peut répondre qu’à une demande de proximité, mais on sent que les communes, les communautés de communes, les syndicats de gestion des déchets, certaines associations seraient prêtes à faire le pas, d’où l’idée de ce guide pratique pour faciliter l’installation de plateformes de mutualisation de vaisselle. Il sera téléchargeable gratuitement sur notre site d’ici la fin de l’année. »



Entre nous : 

> Grande satisfaction : « Concrètement,  la sortie de notre guide »
.
> Solutions à trouver prochainement ? « L’équilibre du budget 2021… Cela peut devenir un gros problème si l’activité ne se relance pas »

.


Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire : 
Béatrice Magnier - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Pour les plus curieux : https://www.elemen-terre.org

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus