Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Amou 40
Comment créer un dialogue intergénérationnel sur un territoire ? Comment susciter la rencontre entre des jeunes d'un collège et des personnes âgées en établissement ? Et si l'écriture et le travail en commun servaient de point de départ, le tout avec l'appui d’une association, reconnue depuis 6 ans pour son festival dans les Landes. Récit d'une aventure, toujours en cours, sur le thème de la "gaieté".


L'histoire de ce récit passe par la mise en avant du Festival CHANSONS et MOTS d'AMOU, un événement musical, de plus en plus connu et reconnu (7500 spectateurs en 2017) en Nouvelle Aquitaine.
Depuis 6 ans, à l'ombre des platanes, la chanson francophone, la poésie, les musiques actuelles et le théâtre musical y sont les bienvenus à travers concerts, lectures musicales, apéro littéraires et musicaux, cafés-chansons, ateliers. Avec pour thème la gaieté, l'édition 2018 accueillera, entre autres cette année, les artistes Juliette et François Morel.


Quand les objectifs se rejoignent
A côté de cet événement phare, qui se déroule début août, l'association tout au long de l'année, a développé un programme d'actions culturelles avec des acteurs locaux dans le but de créer des liens sur le territoire, au niveau  de la Communauté de communes. Cette  année, quatre actions étaient ainsi répertoriées dans le cadre de l'opération "Dis-moi dix mots" de la semaine de la langue française. Marie-Luce Musel - chargée au sein de CHANSONS et MOTS d'AMOU de la médiation culturelle - revient plus particulièrement sur l'opération intergénérationnelle mise en place. "L'Ehpad d'Amou, au sein du comité de pilotage local, a en quelque sorte initié le projet. Il y avait une réelle envie de la directrice de rendre les résidents plus actifs, de donner plus de sens à leur séjour. Nous, nous avons évoqué la volonté d'aller vers l'intergénérationnel, la solidarité. Ensuite, nous nous sommes rapprochés d'un auteur, compositeur en la personne d'Alain Sourigues qui allait être l'artiste-pédagogue de cette aventure".


Une timidité vite dépassée par les jeunes
Et, c'est ainsi qu'en mars dernier, les élèves de 4e du Collège d'Amou se sont rendus à l'Ehpad pour une séance d'une heure et demi de travail d'écriture collectif. Auparavant, un tour de table improvisé permettait de faire connaissance et de répartir en petits groupes la quinzaine d'élèves et la dizaine de résidents. "C'était étonnant. Il y a eu au départ beaucoup de timidité chez les jeunes mais très vite dépassée dès lors qu'ils se sont retrouvés en petits comités avec les personnes âgées qui assumaient elles, pleinement le rôle de papi et mamie "précise Marie-Luce Musel.


Un travail qui finira en chanson
Cette première séance de travail sous le signe, donc, de la gaieté a donné de part et d'autres de nombreux éclats de rire et quelques scènes humoristiques lorsqu'il a fallu créer des phrases à partir de dix mots imposés comme bagou, jactance, truculent… "C'était de bons moments où chacun devait écouter l'autre, reprendre les propositions, parfois expliquer ses choix…car il ne faut pas perdre de vue que le but est de réaliser au final une chanson qui sera l'occasion d'un spectacle" conclut la responsable de la médiation, très enthousiaste sur la suite de l'opération.

Entre nous



> Grande satisfaction : "Avoir réuni autour de la table, à partir d'un comité de pilotage des personnes qui se sont impliquées en dehors du Festival à proprement parler".

> Solutions à trouver prochainement ? " C'est de continuer à trouver une synergie commune avec l'ensemble des  structures. Nos objectifs étant avant tout pédagogiques et culturelles".



Pour les plus curieux : https://www.chansonsetmotsdamou.fr
Je m'engage à apporter notre expérience sur un projet similaire.
Vous pouvez me contacter : Marie-Luce Musel     06 86 85 29 20   /   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus