Les Lettres Du Mois

Lettre N° 14 - Novembre 2018
Lettre N° 13 - Octobre 2018
Lettre N° 12 - Septembre 2018

Sansan-32

Comment des professionnels à partir d'une agriculture vertueuse et écologique peuvent-ils nourrir des gens et en vivre décemment ? Depuis 2011, après avoir pris la décision de quitter son bureau d'expert-comptable, un parisien répond à cette interrogation en s'appuyant sur le modèle d'une grande ferme qui abriterait demain plusieurs petites fermes avec l'objectif de mutualiser les expériences et d'y vivre harmonieusement. L'aventure est déjà bien engagée.

 

À 30 km d'Auch (32), la ferme Canopée située sur la commune de Sansan dispose de 33 hectares de surfaces utiles (exploitable en agriculture) dont 18 hectares de plaine, de très bonnes terres ainsi que de nombreux bâtiments agricoles qui attendent leur destination prochaine. Ce bien acquis en 2011 est le fruit d'un cheminement de Patrick Adda, dont le métier initial était  expert-comptable à Paris : "Je souhaitais arrêter mon activité en douceur et aller vivre à la campagne, louer des gîtes était ma première idée et par hasard je suis venu dans le Gers. J'ai rencontré des personnes, des agriculteurs et je suis tombé amoureux de paysage doux et de ces gens. J'ai acheté la ferme après dix années de réflexion et pour cela j'ai vendu mon cabinet parisien".


…"Au sommet il y a les agriculteurs"…
Ce temps de transition dont parle Patrick Adda a été consacré à l'introspection mais aussi à mieux connaître ce département et à s'y investir. Il participe à la fondation d'une Biocoop avec des agriculteurs du coin, dont l'un deux s'investira à ses côtés pour créer la ferme Canopée, passe le brevet professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole, et est membre de plusieurs SEL (Système d'échange local). "J'ai compris au cours de cette transition qu'au sommet il y a les agriculteurs et qu'à partir de ce métier on pouvait résoudre de nombreux maux de notre société lorsque l'on prend en compte les sols, les nappes phréatiques…Et au bout, il s'agit d'offrir une alimentation saine".


La volonté d'un cadre écologique poussée
Bien sûr l'écologie est au cœur du projet de Patrick Adda mais il va plus loin en s'engageant vers un type d'exploitation agricole véritablement durable et résilient (moins dépendant des énergies, de l’eau…) avec la volonté de donner envie aux jeunes générations de revenir vers l'agriculture. Dans ce but, il a mis en place une charte qui comprend 14 principes, évoquant la recherche d'indépendance progressive vis-à-vis des énergies non renouvelables, la réappropriation des semences, le bien-être animal, l'expérimentation, l'ouverture vers l'extérieur, la qualité de vie, la décision collective… "Il fallait un cadre  agricole écologique poussé. Cette charte est la référence pour les paysans qui souhaitent s'installer hors cadre familial, avec une proposition de fermage abordable, en sachant que chacun développe son activité comme il l'entend sur son exploitation".


Un lieu professionnel, collectif…
Aujourd'hui, on trouve sur la ferme Canopée trois exploitations tournées essentiellement vers le maraîchage et l'arboriculture. Parmi eux Thomas Fievez est le deuxième agriculteur à s'être installé après avoir obtenu ses diplômes agricoles et visité le monde : "Ce qui m'a séduit c'est la charte qui va plus loin que le label écologique et c'est rassurant quand on a 26 ans d'être sur un lieu professionnel et collectif pour échanger. Je vis à la fois  un projet professionnel et une aventure humaine de façon autonome."
Après une pause de deux ans, demain la Ferme Canopée souhaite recruter de nouveaux porteurs de projets qui viendront compléter la production actuelle dont l'essentiel est vendue sur place.


… Et à vivre ensemble
S'il cultive un potager pour sa consommation, a créé un verger sur le modèle de la haie fruitière qui demain sera ouvert aux écoles, Patrick Adda  a un rôle essentiel d'animateur : "Pour l'heure je travaille à notre règlement intérieur, on y précise aussi nos espaces communs, nos façons de les entretenir… L'idée est  de vivre ici en toute harmonie et en confiance".


Entre nous


> Grande satisfaction ? "La qualité relationnelle que nous avons instaurée ici et aux alentours ".


> Solutions à trouver prochainement ? "Je ne sens pas venir de problème mais celui qui pourrait arriver et sur lequel il faut rester vigilant serait le désaccord, le conflit. Notre règlement intérieur est là pour y apporter une réponse".

 


Pour les plus curieux : https://www.lafermecanopee.com



Je m’engage à apporter mon  expérience sur un projet similaire, vous pouvez me contacter :  Patrick Adda  -  Tél. : 06 72 34 70 11

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus