INTERRUPTION ESTIVALE
JUILLET & AOUT

RENDEZ-VOUS LE
 26 SEPTEMBRE

 

Les LETTRES du Mois

Lettre N° 20 - Juin 2019
Lettre N° 19 - Mai 2019
Lettre N° 18 - Avril 2019
Lettre N° 17 - Mars 2019
Lettre N° 16 - Février 2019
Lettre N° 15 - Janvier 2019

Angers - 49

Le vieillissement et le handicap nécessitent parfois des aides techniques médicales (fauteuils roulants, « scooters », lits…). Le coût de ces appareillages peut être un problème pour ceux qui doivent s’équiper. Pourtant des solutions existent aujourd’hui proposées par l’économie sociale et solidaire. Elles se veulent de qualité, sur mesures, plus économiques et porteuses de valeurs sociales.

 

Vous connaissez peut-être le réseau Envie et plus particulièrement ses magasins ; au plus près de nous, ils sont à Bordeaux, Pau, Tarbes, Toulouse.


Depuis plus de 30 ans
Dans ses magasins, Envie propose des appareils rénovés et garantis à bas prix, concernant des équipements électroménagers gros et petits en majorité.
Depuis plus de 30 ans, Envie participe ainsi à la limitation des déchets et contribue à faire changer les modes de consommation en redonnant vie à des déchets collectés par ses soins.
Il est un acteur économique soumis aux mêmes règles de concurrence et de professionnalisme que les entreprises du secteur marchand avec pour spécificité, son objectif premier, qui est la création d’emplois. Les structures du réseau sont ainsi un outil qui assure l’accueil des personnes en insertion. La rentabilité financière est donc une condition pour sa pérennité, mais non une finalité.

Légende photo : Essai du fauteuil roulant, réglage… dans le magasin Envie Autonomie 49


Économie circulaire et matériel médical, c’est possible
En 2015, le réseau s’est doté d’un nouveau métier attenant à la rénovation des appareils techniques médicaux ; celui-ci a démarré dans le Maine et Loire, à Angers. « Envie Autonomie 49 » est né à la suite d’une étude qui mettait en avant que de plus en plus de personnes avaient des difficultés à s’équiper et que beaucoup de matériel médical pouvait être réutilisé.
Une filière qui associait les principes de l’économie circulaire au matériel médical s’est donc avérée possible à partir de la récupération du matériel inutilisé chez les particuliers et dans les établissements tels que les EHPAD et les hôpitaux.

 


Offre complémentaire de qualité et sur mesure…
« La création d’Envie Autonomie est la réponse à un besoin social ; les équipements sont souvent très coûteux et le reste à charge pour l’assuré important, ce qui fait renoncer souvent des personnes à s’appareiller. Notre proposition va jusqu’à 70 % d’économie à l’achat ou en location. Nous apportons une offre complémentaire, sur mesure, adaptée à la personne, qui s’appuie sur des ergothérapeutes. Nous apportons ainsi le conseil, la prise en main, le réglage… Et bien sûr, nous assurons le SAV ainsi qu’une garantie sur deux ans » souligne Ali Celik, Responsable national du développement.


Récompensée par le Ministère des solidarités et de la santé
En 2018, Envie Autonomie Angers a distribué 800 aides techniques au profit de 500 personnes du Maine-et-Loire. Le ministère des Solidarités et de la santé soutient la démarche, qui a été récompensée par ce même ministère en juin dernier par le label « Pionniers French Impact » (projet d’innovation sociale ayant prouvé leur impact et prêt à devenir une solution nationale et pour cela a été accompagné d’un chèque de 400 000 €).


Objectifs : Remboursement et élaboration d’une norme
Aujourd’hui, les sites Envie de Nancy, Rennes, Saint-Étienne, Strasbourg, Nantes, La Roche-sur-Yon… se sont également engagés dans cette démarche de rénovation du matériel médical. « Si notre développement va continuer à progresser, nous souhaitons, d’une part, poursuivre nos actions pour aller vers un changement de modèle qui remet en question le tout neuf dans le but de cesser de gaspiller l’argent public avec l'objectif du remboursement du matériel d'occasion ; d’autre part, nous travaillons à la normalisation de nos procédures avec l’Afnor afin  d’aller contre les à priori sur le matériel d’occasion qui restent un frein à l’achat » conclut le Responsable national du développement.

Entre nous :

> Grande satisfaction : " En étant le leader et l’instigateur d’un changement de modèle Autonomie Angers a créé une belle impulsion sociale”.




> Solutions à trouver prochainement ? « C’est de pouvoir poursuivre notre développement sur le modèle de l’économie sociale et solidaire lorsque le remboursement du matériel médical sera acquis et que  les gros acteurs du secteur vont arriver… ».




Pour les plus curieux : https://www.envieautonomie.org

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus