Larbey 40

Café, boulangerie, maison d’édition et depuis 10 ans café associatif, la vieille bâtisse a semble-t-il encore de belles années devant elle à en croire sa jeune équipe, du Président à ses salariés. Et tout cela dans un village landais de 250 habitants. On veut en savoir plus…

 

Créé et animé voici dix ans par la compagnie théâtrale « Sac de billes » (nom de l'association gestionnaire), le café Boissec sans renier son ADN, cultive d’autres activités aujourd’hui, dynamisées par un jeune et nouveau président et une  nouvelle équipe de trois jeunes salariés mise en place en 2019 dont la coordination est assurée par Cédric Jean : « le théâtre est bien sûr toujours présent, on accueille également des compagnies en résidence mais au fil du temps, le café est devenu de plus en plus un espace de vie sociale avec des activités diverses soutenues par des salariés et des équipes d’intervenants.  


Un espace de vie sociale 
Grand comme une boîte d’allumettes, se plaît à le dire en souriant le coordinateur des lieux, le café Boissec fait cependant feu de tout bois : cours de yoga, atelier postal (activité de création originale), atelier couture, bricothéque qui assure le prêt de matériel dans un souci de mutualisation mais aussi lance des propositions telles que la création de nichoirs, des stages de soudure et enfin le vin chaud le dimanche entre bénévoles.


Un café culturel de qualité
Situé en pleine ruralité, au cœur de la Chalosse, dans une commune de 250 habitants, le café Boissec donne ainsi la possibilité d’y pénétrer par différentes activités tout en revendiquant un positionnement de vrai lieu culturel. « Notre programmation théâtrale et musicale tout au long de l’année se veut de qualité, de même que les spectacles qui sont proposés dans le cadre de notre action de médiation culturelle dans les villages autour. Elle s’appuie sur des professionnels issus du spectacle, de la programmation et de l’animation. Et si notre public vient du territoire de proximité il vient aussi de Pau, Mont de Marsan, Orthez… On ne fait pas 30 à 50 km si on n’est pas sûr de passer une bonne soirée » souligne Cédric Jean.


Mais aussi, un lieu indispensable…
Pour ces 3 nouveaux salariés, les objectifs ne manquent pas. « Le café permet d’assurer 60% de notre fonctionnement. En dix ans le lieu s’est créé un public, 5000 personnes sont abonnées à notre newsletter. Notre arrivée a pour objectif de  continuer à proposer une programmation de qualité, de faire mieux connaître le lieu, les activités. D’aller chercher aussi des subventions auprès de structures proches mais pas seulement. Notre relation avec la communauté de Communes laisse à penser qu’elle  souhaite soutenir ce lieu qui se veut un bijou associatif et culturel de la ruralité à respecter et à accompagner.»

 

Entre nous :




> Grande satisfaction : "Le fait d’exister toujours dans une ruralité où beaucoup de lieux de ce type ferment, et de voir qu'environ 8 emplois ont permis de se créer de façon directe et indirecte »


> Solutions à trouver prochainement ? « C’est le souci du moment, refaire la toiture… La maison ayant 130 ans, il est temps de la revoir. Nous avons démarré les devis … et si certains veulent prêter main forte au projet, ils seront les bienvenus.»



Pour les plus curieux :   http://www.sacdebilles.fr/cafe-boissec
 
Je m’engage à apporter mon expérience sur un projet similaire :
Cédric Jean   -    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REDACTION

Journal  d'information numérique (lettre et site) associatif, indépendant, participatif et gratuit.

Contact : redaction-itvb@orange.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus