Saint-Amand-en-Puisaye | 58

Des potiers professionnels, passionnés d’histoire font revivre  une pratique commerciale oubliée en descendant la Loire sur une gabarre. Point de nostalgie ici, l’idée est de donner un coup de projecteur à cet artisanat, à ce qu’il a généré et génère encore et de vivre collectivement cette itinérance. Parti le 26 juin l’équipage voguera jusqu’au 11 juillet.

Pont-de-Montvert | 48

En réalisant un documentaire proche de son village d’enfance, il découvre l’abeille noire et une apiculture proche des pratiques ancestrales. Le réalisateur lâche la caméra et se donne pour mission de sauvegarder l’abeille locale. Retour au pays, apprentissage d’un nouveau métier, création d’une association, d’un conservatoire… au service de cette grande cause.

Montpellier | 34

Voulant continuer à faire vivre un mouvement national de repas solidaires qui avait disparu dans leur ville, quelques jeunes reprennent le flambeau dans l’urgence sans oublier l’humour, l’optimisme et le rôle social que leur action engendre. Une nécessité pour ne pas perdre le lien avec les personnes aujourd’hui dans la rue.

Besançon | 25

« Allez-y, découvrez, marchez, grimpez… Seules règles, rester dans l'espace défini et ne pas dégrader les lieux ». C’est ainsi que l’expérimentation de l’école du dehors a démarré en 2018 pour une école maternelle. Aujourd’hui, ces deux professeurs qui y ont découvert un espace de jeu, d’entraide, d’autonomie et bien plus encore veulent aller plus loin en matière de connaissance de la nature avec pour guide la curiosité des enfants.

Clermont-Ferrand - 63

Ça démarre comme l’histoire d’une patate chaude que l’on se refilerait entre les mains, sauf qu’ici la patate est une librairie que des fonds de pensions, des actionnaires gros ou petits vont vendre, revendre… jusqu’au jour où malgré une activité satisfaisante, les propriétaires ne trouvent plus d’acheteurs… Mais dans la boutique, il y a des salarié(e) s… Et quel(le)s salarié(e)s !

Nantes - 44

D’un côté, des  jeunes retraités pleins d’énergie et un profil expérimenté qui  s’interrogent sur leur futur, de l’autre, des associations  qui ont besoin de compétences pour développer un projet, lancer une activité… Entre les deux, une plateforme Internet qui fait le lien  après avoir pris en compte la demande de chacun.

Lille - 59

Comment donner  une place aux enfants dans la ville, à leur l’envie de bouger, de se déplacer, de s’exprimer verbalement ou autrement ? En construisant des projets  à hauteur d’enfants et à partir de leurs envies. Sur ce principe, les cafés des enfants, les rues des enfants… sont  des lieux qui font une place aux citoyens de demain.

Angers - 49

Le vieillissement et le handicap nécessitent parfois des aides techniques médicales (fauteuils roulants, « scooters », lits…). Le coût de ces appareillages peut être un problème pour ceux qui doivent s’équiper. Pourtant des solutions existent aujourd’hui proposées par l’économie sociale et solidaire. Elles se veulent de qualité, sur mesures, plus économiques et porteuses de valeurs sociales.

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus