Citoyens en action

  • « Je fais l’expérience d’un monde que je voudrais voir émerger »

    Pau 64

    Si l’évocation du zéro déchet vous fait peur, vous amène à imaginer un monde triste, sans saveur, sans envie, sans fantaisie… Et si les bons gestes mis en avant par les écolos de service vous font culpabiliser sur vos comportements pas toujours exemplaires… vous n’avez pas rencontré les bonnes associations, ni les bonnes personnes.

  • "En résidence avec le Collectif sur la Commune nous avons rencontré des vignerons engagés très tôt dans le bio et dans la vie locale »

    St Christophe des Bardes - 33

    … C’est la carte blanche de Marion de Lajartre, du collectif Trois tiers dont le slogan est « Le pari des campagnes » et qui accompagne les collectivités des territoires ruraux à recréer du lien social à partir de démarches participatives. En résidence à St Christophe des Bardes (33), le collectif a fait la connaissance de ces vignerons engagés dans le bio et la vie locale.

  • « C’est une sorte de militantisme modeste et concret »

    Arreau | 65

    Une carence en personnel social, la connaissance d’une association, d’une assistante sociale, le hasard… Tout cela a créé la rencontre entre une famille installée depuis peu dans un village et une mère et sa fille arrivées des Balkans.
    Le contrat ? Que chacun y trouve un juste échange et puisse poursuivre son chemin enrichi par cette expérience.

  • « En s’opposant, on a créé de la valeur pour notre territoire »

    Ossun | 65

    Les habitants d’un village, toutes générations confondues, se mobilisent pour s’opposer à un modèle économique productiviste ne tenant pas compte de leur cadre de vie. Connaissance du territoire, détermination et implication feront la victoire mais aussi la force de cette association qui, après 3 années de lutte, s’est mise en veille mais reste vigilante.

  • « La lutte doit être joyeuse, cela aide à avancer »

    Bordères-sur-l’Echez | 65

    Cinq ans de « combat » mené par une association contre un projet de traitement des déchets. Le récit d’une mobilisation locale qui met en avant détermination, force des liens tissés au niveau national, compétences et stratégie des acteurs sur le terrain, sans oublier les moments de fête. Aujourd’hui l’expérience acquise se met au service d’autres combats.

  • « Le citoyen a un pouvoir malgré ce que l’on peut penser »

    Plaisance-du-Touch | 31

    C’est l’histoire d’un « grand projet inutile, d’un méga centre commercial  » comme le nommaient ses opposants, mais aussi de dix-sept années de lutte, de bataille juridique, de ténacité et d’arguments soutenus par des citoyens non rompus à ce type d’exercice. Comment la panoplie de combat d’un collectif s’est-elle mise en place ?

  • A chaque pas se rapprocher de ce qui est important à nos yeux

    Bordeaux | 33

    Le placement de l’épargne dans un Mouvement qui fait « pousser les fermes », c’était un premier pas pour celui qui n’a jamais oublié ses origines familiales.    
    Plus disponible aujourd’hui, il poursuit son engagement en tant que bénévole au sein de l’une des structures régionales.

  • Agir pour la biodiversité, un moyen d’être heureux

    Aubiac, Belin-Beliet | 33

    Calmer une colère, flirter avec l’utopie, trouver et s’impliquer dans une action la plus juste pour soi, échanger sur et pour la nature, signer un véritable pacte sur l’avenir en mettant au cœur de son projet la biodiversité, tel est le parcours d’un citoyen aujourd’hui heureux.

  • Chateau-Neuf des Peuples : un élixir culturel, artistique et économique en devenir dans le Gers. Les dégustations ont déjà commencé.

    Belmont-32

    Le château de Belmont, au sud de Vic-Fezensac, abrite depuis 2017 le siège social de l'association Chateau-Neuf Des Peuples, clin d'oeil humoristique au célèbre vignoble des côtes du Rhône mais surtout un projet généreux dévoilé par ses propriétaires artistes qui veulent en faire un lieu de passage, de rencontres et d'expressions.

  • Comment inviter les candidats à co-construire des alternatives territoriales…

    Voici plusieurs mois un « pacte pour la transition » a été proposé par les ONG, les associations nationales, locales et les citoyens à destination des collectivités territoriales. Réseau Action Climat et Alternatiba à partir des « alternatives territoriales » propose de co-construire des politiques locales et d’organiser le suivi des engagements des futurs élus.

  • De l'expérience d'une lutte… à l’écriture d’un guide

    Saint-Jean-de-Luz | 64

    En juin 2020, un projet de parc de loisirs pour surfeurs à base de vagues artificielles émerge sur la côte basque avec vue sur l’océan. Ce choix d’aménagement du territoire aux multiples impacts environnementaux et énergivores va rencontrer une opposition gagnante menée par un collectif. Cette résistance contemporaine donnera vie à un guide écrit par l’un des acteurs.

  • En route pour une culture de la transition d’ici 2030

    Ibos, Tarbes | 65

    Dix ans pour créer un territoire plus juste, plus durable, plus équitable à partir de solutions concrètes. Comment ? En créant des passerelles avec ceux qui ont envie d’évoluer dans leurs pratiques, de s’inspirer des expériences déjà existantes sur le territoire, mais aussi en construisant de nouveaux imaginaires. La méthode se veut participative, joyeuse, « agissante ».

  • Et si demain commençait aujourd’hui

    Changer de paradigme, cette crise sera-t-elle un élément déclencheur ? C’est la question que l’on peut se poser certains retours.
    Alors d’accord… mais ce serait pour quand ? Ici, la réponse est avancée « On ne croit pas au jour d’après, on croit au tout de suite »  selon l’association toulousaine Sozinho ( https://www.sozinho.org). Les solutions sont ainsi multiples et riches comme vous allez le lire…

  • Et si une gestion démocratique des forêts était en train de s’inventer ?

    Lannemezan, Capvern… | 65

    Né contre l’installation d’une scierie industrielle et porteur d’un nom qui se veut une injonction de défense pour la forêt, le collectif mène aujourd’hui un projet aux valeurs constructives dans son approche forestière, respectueux de la nature et issu de consultations citoyennes. Un nouveau rapport aux forêts semble se dessiner…

  • Faire de la politique autrement, fondée sur la démocratie permanente

    Toulouse | 31

    D’une liste citoyenne hier, à l’élection aujourd’hui de plusieurs membres dans l’opposition municipale de la quatrième ville de France, le chemin a nécessité trois années. Comment des citoyens sont passés à l’action localement, à partir d’une association, pourquoi et comment l’un des fondateurs est passé à l’action ?

  • L’eusko, la monnaie locale qui fait passer à l’action

    Bayonne | 64

    S’appuyant sur un territoire, son histoire, la monnaie complémentaire locale permettrait-elle de changer de comportement, de passer à l’action localement, sans presque s’en rendre compte ? Nommée outil social, elle est au Pays Basque en progression constante, aidée depuis quelque temps par sa version numérique.

  • L’expérimentation d’un nouveau modèle économique en ruralité

    Masquières, Tournon d’Agenais, Trentels  | 47

    Située sur une zone rurale à revitaliser une association expérimente de nouveaux modes de vivre et de travailler à partir de la création d’un éco système coopératif. Pièces maîtresses et fondatrices du modèle : relocaliser la production, s’appuyer sur la monnaie locale et assurer un revenu d’autonomie aux habitants désireux d’expérimenter ce modèle.

  • La transition écologique : on commence par quoi ? Suivez le guide …

    L’urgence climatique, une opportunité pour  mettre la tête dans le guidon … et surtout de la relever en se posant les bonnes questions qui vont nécessiter de changer un peu, beaucoup mais aussi passionnément nos comportements… De l’information, des idées simples à mettre en œuvre « Famille en transition écologique » est une nouvelle aventure de la Famille Pichon (Jérémie,  le papa qui écrit et fait des conférences) et Moret (Bénédicte , la maman qui est l’illustratrice). On les suit avec plaisir… Les rattrapera-t-on ?

  • Le vélo… ils en parlent vraiment autrement

    Boucau | 64

    Un atelier vélo associatif uniquement voué à faire de la mécanique ? Non, ces  passionné(e)s du savoir-faire artisanal, des pièces anciennes, du graphisme… et du vélo, ont mis tout en commun pour parler autrement de mobilités douces et donner naissance à un évènement quelques mois après leur création… À parcourir à vélo.

  • Mailler le village, mieux maîtriser l’alimentation, rendre le bio plus accessible

    Montbrun-Lauragais-31

    La réappropriation de la terre communale par les habitants de Montbrun-Lauragais avec l’accord de la Mairie a permis de créer un verger et un potager, ouvert à ses habitants.
    Le collectif citoyens "grains de pollen" aura mis deux ans pour faire germer l’idée. Au regard de ce succès, il compte bien aller plus loin en créant une coopérative d’achats de produits bios.

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus